Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hillary Clinton, à contrecœur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La folie terroriste"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Nigeria, les crimes contre des chrétiens se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 17/04/2013

Un projet de loi controversé suscite la polémique au Kirghizistan

Aujourd’hui sur le net, les internautes kirghizes fustigent un projet de loi controversé. Une société américaine propose des séjours de désintoxication au web pour adultes. Et un artiste israélien invente le piano humain.

Un projet de loi controversé suscite la polémique au Kirghizistan

Yrgal Kadyralieva, une députée kirghize, a récemment déposé devant le Parlement de son pays un projet de loi visant à interdire de sortie du territoire les jeunes femmes de moins de 23 ans sans l’accord de leurs parents. Une mesure dont l’objectif affiché est de faire en sorte que ces dernières ne deviennent pas des travailleuses du sexe une fois à l’étranger mais qui suscite une vive polémique sur la Toile locale où ils sont nombreux à la fustiger ouvertement.

En effet, pour une partie des internautes locaux, cette loi, si elle venait à être adoptée, serait tout simplement liberticide. C’est notamment le cas de cette utilisatrice de Twitter qui explique ici que les femmes de moins de 23 ans ne seront plus en mesure de choisir ce qu’elles veulent faire de leur vie. Un point de vue partagé par cet autre citoyen kirghize qui se demande depuis quand la sécurité de la gent féminine est plus importante que sa liberté.

D’autres comme cette lectrice du journal en ligne « Kloop » dénoncent de leur côté un projet présenté comme misogyne. Selon elle, si les filles de 23 ans et moins sont interdites de sortie du territoire sans accord parental, cela devrait en être de même pour les garçons, qui au lieu de tenter leur chance à l’étranger, devraient être forcé à rester travailler dans leur pays.

Et si la grogne en ligne contre cette mesure émane essentiellement de citoyens ordinaires, les juristes kirghizes semblent, eux aussi, plutôt opposés à ce projet à l’image de cet avocat qui affirme que la loi controversée n’a strictement aucun sens et qu’elle ne fera qu’augmenter la corruption dans un pays déjà gangrené par ce fléau en poussant les femmes à payer des pots-de-vin aux représentants de l’Etat pour obtenir le droit de sortir du territoire.

 

USA : un camp de désintoxication au web pour adultes

Passer un weekend en étant complètement déconnecté du web : c’est ce que propose la société américaine « Digital Detox » sur son site aux adultes accrocs à Internet qui peuvent donc, l’espace de quelques jours, se ressourcer loin de leurs ordinateurs et de leurs smartphones. Objectif : aider ceux qui ne peuvent plus se passer du net à retrouver les joies simples de la vie.

Pour cela, les participants sont isolés 3 jours dans un camp de boy scouts baptisé « Camp Grounded » situé en Californie et sont invités à pratiquer des activités diverses aux vertus relaxantes comme le sport, la méditation ou des combats de polochons… Coût de cette mise au vert : environ 300 dollars.

Mais la société propose également des séjours de désintoxication au web et aux nouvelles technologies plus longs dans des cadres très exotiques comme par exemple cette retraite d’une semaine au Cambodge. Et si les participants devront alors débourser des sommes plus importantes, l’ambition affichée reste toujours la même : permettre aux accrocs d’Internet de se déconnecter du monde pour mieux se retrouver eux-mêmes.

Et si seule une poignée d’entreprises spécialisées propose pour le moment ce type de séjours loin de tout le stress engendré par nos sociétés archi-connectées, cette formule semble néanmoins inspirer de plus en plus d’acteurs de l’industrie du tourisme à travers le monde. Ainsi comme l’explique le quotidien britannique « The Guardian », une chaîne d’hôtels dans les Caraïbes permet depuis peu à ses clients de passer une semaine de vacances totalement déconnectées. Des vacances au calme qui ne sont pas forcément accessibles à tous puisqu’il faudra tout de même payer près de 4 500 euros pour se les offrir.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Facebook est-il sur le point de dévoiler au grand public son propre smartphone ? C’est la question qui agite la Toile depuis plusieurs jours alors que les équipes du réseau social tiendront une conférence le 4 avril prochain au cours de laquelle elles ont promis une surprise aux internautes. Une annonce qui suscite bon nombre d’interrogations chez les utilisateurs de Twitter qui se demandent si le téléphone Facebook tant attendu par les adeptes de nouvelles technologies verra enfin le jour et qui spéculent notamment sur la marque du futur appareil et sur ses caractéristiques.

 

Un site recense les lieux où sont décédées des célébrités

Visualiser sur Google Maps les endroits où sont décédées des célébrités : c’est l’idée un peu macabre qu’ont eu les créateurs du site Famous Death Locations. Une page sur laquelle les internautes pourront découvrir, entre autres, l’immeuble devant lequel John Lennon a été assassiné à New York le 8 décembre 1980 où encore l’intersection à Los Angeles où le rappeur Biggie Small a été froidement abattu en 1997.

 

Vidéo du jour

Eran Amir, un musicien israélien, a une idée plutôt originale puisqu’il a décidé de créé un piano humain. Pour cela, il a demandé à 300 personnes croisées au hasard dans la rue de chanter une seule note, le La. Il a ensuite compilé et mixé le tout dans cette vidéo qui reprend la musique du célèbre jeu vidéo Super Mario. Un projet très amusant à découvrir sur les sites de partage.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/03/2015 Réseaux sociaux

Les Mexicains réclament le retour à l'antenne d'une journaliste

Au sommaire de cette édition : les Mexicains réclament le retour à l’antenne d’une journaliste licenciée; des mannequins souhaitent en finir avec l’appellation « grande taille »;...

En savoir plus

25/03/2015 Réseaux sociaux

Le web soutient Angelina Jolie après son ablation des ovaires

Au sommaire de cette édition : les internautes affichent leur soutien à Angelina Jolie après son ablation des ovaires; le « Twizzler Challenge » est la tendance du moment aux...

En savoir plus

24/03/2015 Réseaux sociaux

Singapour : le web rend hommage à Lee Kuan Yew

Au sommaire de cette édition : les internautes singapouriens rendent hommage à Lee Kuan Yew; les clips musicaux sans musique font un tabac en ligne; et une vidéo reproduit une...

En savoir plus

21/03/2015 Réseaux sociaux

Le "Lifi" : futur de l'internet haut débit ?

À Paris, une grande marque de maroquinerie vient d'inaugurer une boutique connectée nouvelle génération. C'est une première mondiale. Ici on se balade entre les rayons une...

En savoir plus

23/03/2015 Réseaux sociaux

Canada : la Toile mobilisée pour un garçon autiste

La Toile canadienne se mobilise pour l’anniversaire d’un garçon autiste. L’histoire d’un téléphone volé passionne les internautes américains et chinois; et un jeune homme fait du...

En savoir plus