Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au gabon, retour au calme mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Clinton - Trump : un premier face-à-face décisif

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Synapson, révélation de la scène électro tricolore

En savoir plus

L'ENTRETIEN

IBK : "Pas de troubles dans le nord du Mali mais des difficultés à Kidal"

En savoir plus

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

Economie

Le FMI va aider Chypre à hauteur d'un milliard d'euros

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/04/2013

Le Fonds monétaire international a annoncé, mercredi, qu'il prêterait un milliard d'euros à Chypre dans le cadre du plan de sauvetage de l'île européenne.

Une contribution pour "aider Chypre à couvrir ses besoins de financement pendant qu'elle met en œuvre les politiques nécessaires pour restaurer la santé de son économie". C'est ainsi que Christine Lagarde, patronne du Fonds monétaire international, a justifié, mercredi, la décision de l'institution de prêter un milliard d'euros à l'île européenne qui lutte pour sauver son économie.

Un apport qui participe au plan de sauvetage international dont les modalités ont été négociées mardi entre Chypre et les représentants de la troïka des prêteurs publics (FMI, Banque européenne centrale, Union européenne). Le FMI apporte ainsi 10 % des 10 milliards d'euros que l'île doit percevoir pour se maintenir économiquement à flot.

"Courant mai"

En échange de cette enveloppe, les autorités chypriotes ont dû accepter une série de mesures afin d'apurer leur secteur bancaire et réduire leur décifit. La plus emblématique étant une très controversée taxe sur les comptes en banque qui dépassent les 100 000 euros. La deuxième banque du pays, Laiki, va également être démantelée.

De son côté, la Commission européenne a fait savoir, mercredi, que l'annonce de la participation financière du FMI ouvrait la porte au versement d'une première tranche du plan de sauvetage "dans le courant du mois de mai".

Première publication : 03/04/2013

  • ZONE EURO

    La monnaie dématérialisée bitcoin se nourrit-elle de la crise chypriote ?

    En savoir plus

  • CHYPRE

    Le ministre chypriote des Finances démissionne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    À Chypre, les banques rouvrent dans le calme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)