Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

SPORT

Le PSG peut continuer à "rêver plus grand"

© afp

Vidéo par Adeline PERCEPT

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 03/04/2013

Le Paris Saint-Germain a arraché le match nul (2-2) sur sa pelouse face au FC Barcelone en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Un score de parité qui laisse un peu d'espoir aux Parisiens avant le match retour, le 10 avril, au Camp Nou.

"Au retour, ce sera dur mais pas impossible !" David Beckham a bien résumé la situation du PSG au soir d’un résultat nul (2-2) qui profite principalement au FC Barcelone.

Le club blaugrana abordera, en effet, en position favorable le quart de finale retour face au PSG, mercredi 10 avril. Mais l’espoir est bel et bien permis pour les joueurs de Carlo Ancelotti, qui ont fait preuve mardi soir d’une force mentale impressionnante.

"Je suis fier de la performance des joueurs, de leur attitude, du courage qu'ils ont montré", a déclaré le technicien italien à l’issue de la rencontre, tout en concédant que le 2-2 à domicile n'était pas vraiment "un bon résultat".

Ibra, buteur puis passeur

Le club de la capitale se rendra en Catalogne en ballottage défavorable du fait des deux buts encaissés sur sa pelouse signés Messi (38e) et Xavi (89e s.p.). Et s'il est encore dans la course pour intégrer le dernier carré de la C1 à l'issue de la première manche, le PSG le doit en partie à Zlatan Ibrahimovic, buteur (79e) puis passeur décisif pour Blaise Matuidi qui, dans le temps additionnel (90e+4), a fait chavirer le Parc des Princes, où l'ambiance était superbe.

"On est franchement très fiers, on a fait plaisir à tous ceux qui aiment le foot. On a montré que Paris avait une équipe et du courage mais le Barça a un avantage", a souligné Blaise Matuidi, une nouvelle fois brillant mardi.

Malheureusement pour le club parisien, l’international français sera suspendu pour le match retour en raison d’une accumulation de cartons jaunes. "C'est décevant, mais mes coéquipiers feront le maximum, j'en suis persuadé. J'espère que tout le monde se donnera à fond comme aujourd'hui. Rien n'est joué, on va tout faire pour aller chercher la qualification."

Une tâche qui s’annonce très difficile, comme le souligne le directeur sportif du club parisien, Léonardo. "On va là-bas et on sait que peu d’équipes ont le privilège de gagner au Camp Nou", a indiqué le Brésilien, évoquant toutefois l’avenir avec plus d’ambitions. "Ils sont favoris, c’est normal, ils étaient favoris aujourd’hui. Mais nous, on continue. On a donné un signal important."

"Si on regarde d’où on est parti et qu’on pense que Barcelone, ils ont vingt ans de travail et que nous on a vingt mois, arriver à faire un match comme ça, à ce niveau-là, fait plaisir", a conclu Léonardo.

Messi blessé

Du côté des quadruples champions d’Europe, ce match nul ne satisfait pas grand monde, notamment l’entraîneur adjoint du Barça, Jordi Roura. "Le résultat est bon, mais vu la physionomie du match, c'est court parce qu'on a été supérieur. D’autant plus que la facture est lourde, parce qu'on perd Leo Messi et Javier Mascherano, qui s'est blessé au ligament latéral interne et sera absent entre quatre et six semaines."

Le quadruple Ballon d’Or, remplacé à la mi-temps, risque en effet de ne pas disputer le match retour en raison d’une déchirure à la cuisse. Messi aura toutefois inscrit sur la pelouse du Parc des Princes son 8e but en Ligue des Champions cette saison sur une superbe passe décisive de Daniel Alves (38e).

Une ouverture du score cruelle pour le PSG qui avait bien entamé ce match en se procurant de nombreuses occasions par Lavezzi (5e, 11e), Pastore (15e) ou Ibrahimovic (19e, 26e). Le Suédois qui, malgré de nombreuses erreurs, a une nouvelle fois été le "sauveur" parisien avec un but (79e) et une passe décisive pour Matuidi (90e+4).

L’ancien Stéphanois ne sera donc pas là au match retour, mais grâce à lui, à "Ibra" et notamment à l’immense Thiago Silva, le PSG peut continuer à rêver plus grand.

"Le regard des Catalans a changé sur le PSG"


 

Première publication : 03/04/2013

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le PSG contraint le FC Barcelone au match nul

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Nasser al-Khelaïfi : "Nous voulons garder Beckham"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)