Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

FRANCE

Sarkozy mis en examen : le parquet pourrait requérir un non-lieu

© Photo AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/04/2013

Le site du Parisien révèle, jeudi soir, que le procureur de la République de Bordeaux s'apprêterait à requérir un non-lieu à l'égard de Nicolas Sarkozy, mis en examen pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt.

LeParisien.fr a pris connaissance d'un rapport du parquet général remis jeudi 4 avril à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG) du ministère de la Justice. Selon ce rapport, le procureur de Bordeaux, qui a trois mois pour rendre son réquisitoire, envisagerait de requérir un non-lieu à l'encontre de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. 

Celui-ci a été mis en examen pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt le 21 mars. Il est soupçonné par les juges d'avoir reçu des enveloppes d'argent en liquide au domicile de Lilianne Bettencourt, l'héritière de l'Oréal. 

D'après ce rapport, le parquet ne partagerait donc pas les soupçons des juges. Selon une source proche du dossier citée par l’AFP, les confrontations organisées le 21 mars, juste avant sa mise en examen, entre Nicolas Sarkozy et d'anciens membres du personnel de Liliane Bettencourt, afin de savoir s'il avait pu la rencontrer à plus d'une reprise en 2007 en vue d'obtenir d'elle abusivement un financement de sa campagne, n'avaient "rien" apporté de neuf en faveur de cette thèse.

 

Le 28 mars, une semaine exactement après cette mise en examen, les juges en charge de l'affaire - Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël - avaient officiellement annoncé aux 12 personnes mises en examen dans ce dossier, dont Nicolas Sarkozy, que l'enquête était terminée.

 

Le parquet doit désormais faire savoir dans les trois mois quelle est sa position concernant les poursuites visant ces 12 personnes, soit en faveur d'un renvoi devant le tribunal, soit pour un non-lieu, comme cela semble être le cas pour l'ex-président.

 

Mais les magistrats instructeurs ne sont pas pour autant tenus de suivre les réquisitions du parquet, auquel cas celui-ci pourrait encore faire appel de leur décision devant la cour d'appel, qui trancherait alors en dernier ressort.

Avec dépêches

 

 

Première publication : 04/04/2013

  • FRANCE

    La justice ouvre une enquête sur les menaces à l'encontre du juge Gentil

    En savoir plus

  • FRANCE

    Sur Facebook, Nicolas Sarkozy dénonce une mise en examen "injuste"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Sarkozy mis en examen pour abus de faiblesse, "une qualification grotesque"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)