Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Afrique

À Rabat, Hollande salue les "pas décisifs" du Maroc vers la démocratie

© Capture d'écran / FRANCE24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/04/2013

Lors de son discours à Rabat devant le Parlement marocain, François Hollande a loué les progrès du Maroc en matière de démocratie. Il a également salué la "reconnaissance de la diversité" au sein du pays.

Le président français François Hollande a tenu un long discours, jeudi 4 avril, devant le Parlement marocain à Rabat.

Parmi ses déclarations, il a notamment salué les "pas décisifs" que le Maroc accomplit "chaque jour" vers la démocratie, ajoutant que le royaume s'affirmait comme "un pays de stabilité".

"Le message, il est simple : la France a confiance dans le Maroc", a assuré Hollande, en visite d'État de deux jours dans le pays de Mohammed VI. "Notre devoir c'est de vous accompagner" dans cette voie", a-t-il encore affirmé.

"Un message de séduction vis-à-vis du Maroc"

Le chef d’État français a aussi loué le souci du Maroc d'assurer son "unité" sur la base de "la reconnaissance de sa diversité". François Hollande a notamment évoqué l'adoption, à l'été 2011, d'une nouvelle Constitution, dans le contexte du printemps arabe, qui garantit notamment, selon lui, "la tolérance" et "reconnaît le caractère multiple de l'identité marocaine".

"Je sais aussi, malgré ces progrès, ce que sont encore les attentes des Marocains", a ajouté François Hollande. "Il y a des impatiences partout (...) mais je sais que vous avez la volonté de faire face et de réaliser ce que vous avez promis aux Marocains", a-t-il estimé.

Au sujet du Mali, le président de la République française a remercié le roi Mohammed VI ainsi que le gouvernement et le Parlement marocain pour leur soutien à l'action menée par la France.

Mali : "Je remercie le roi, le gouvernement et le parlement pour leur soutien"


 

Première publication : 04/04/2013

  • MAROC

    Hollande en visite d’État au Maroc pour resserrer les liens économiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)