Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

Paradis fiscal : un proche de François Hollande a investi aux Caïmans

© Lyng833 / Flickr Creative Commons

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/04/2013

Après Jérôme Cahuzac, Jean-Jacques Augier. Le trésorier de campagne de François Hollande a effectué des investissements dans les îles Caïman révèle "Le Monde". Si rien n'indique un acte illégal, cette affaire pourrait de nouveau éclabousser l'Élysée.

Nouveau scandale lié à des paradis fiscaux et nouveau coup dur pour l’exécutif français. Après Jérôme Cahuzac et ses comptes en Suisse et à Singapour, c’est Jean-Jacques Augier, ancien trésorier de François Hollande pendant sa campagne présidentielle de 2012, qui est pris la main dans le sac d’un paradis fiscal.

Le nom de ce proche du président français, propriétaire des magazines "Books" et "Têtu", apparaît dans une immense base de données de personnalités qui ont des intérêts financiers dans des sociétés off-shore. Des documents accablants, récupérés par le consortium américain de journalisme d’investigation ICIJ, auxquels a pu avoir accès, entre autres médias, le journal français "Le Monde".

D’après l’enquête menée par le célèbre quotidien du soir, et publiée jeudi 4 avril, Jean-Jacques Augier a investi dans deux sociétés basées dans les îles Caïmans. L’homme d’affaires français de 59 ans a reconnu les faits, mais a précisé au "Monde" qu’il n’y a “rien d’illégal” et qu’il s’agit d’investissements effectués par l’intermédiaire de son holding Eurane “qui gère [ses] affaires chinoises”.

Aventures asiatiques

Les faits remontent à 2005. À cette époque, Jean-Jacques Augier, parti en Chine pour y faire des affaires, participe à la création de International Bookstore, société domiciliée dans les îles Caïmans. L’ancien inspecteur des finances français accepte même de prendre la direction de cette entité établie dans un pays inscrit sur plusieurs listes de paradis fiscaux.

L’ex-trésorier de campagne de François Hollande affirme que cette opération a été effectuée à la demande express du partenaire chinois avec lequel il avait entrepris de monter en Chine une série de librairies.

C’est avec ce même argument qu'il justifie sa participation, en 2008-2009, dans une deuxième société également fondée dans les îles Caïmans. Cette fois-ci, Jean-Jacques Augier refuse de préciser la finalité de ce nouvel investissement, mais précise que l’entité a, depuis lors, été transféré à Hong-Kong.

Rien n’indique que les affaires caïmanes de l’homme d’affaires français sont illégales. Lui-même affirme que toutes ces opérations sont déclarées et portent sur des activités tout à fait réelles. Il reconnaît toutefois avoir "peut-être manqué de prudence" en participant à la création de sociétés off-shore à une époque où les grands pays occidentaux dénoncent officiellement l’opacité de ces places financières.

Première publication : 04/04/2013

  • FRANCE

    Affaire Cahuzac : une "trahison" et beaucoup de questions

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire Cahuzac : l’amère victoire de Médiapart

    En savoir plus

  • FISCALITÉ

    L'évasion fiscale coûte au moins 30 milliards d'euros par an à la France

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)