Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Grippe aviaire : une sixième victime en Chine, abattage massif de volailles

© AFP

Vidéo par Nabia MAKHLOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/04/2013

Plus de 20 000 volailles ont été abattues et plusieurs marchés de volatiles fermés en Chine, dont l’est du pays est touché par le virus H7N9. Le risque de pandémie est écarté par l’OMS, tant qu’il n’y a pas contamination d’homme à homme.

Les étals vendant des volailles vivantes étaient fermés samedi sur les marchés de la capitale économique chinoise pour éviter la propagation du virus H7N9, qui a provoqué récemment la mort de six personnes en Chine, dont quatre à Shanghai.

A Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang où ont eu lieu les deux autres décès, les autorités ont commencé à abattre des volailles sur un marché après avoir retrouvé le virus sur des cailles, a rapporté l'agence Chine nouvelle, précisant qu'une des victimes du H7N9 en avait acheté.

Au total, 16 cas de contamination par cette souche aviaire qui ne s'était pas jusque là transmise à l'homme ont été recensés dans l'est de la Chine.

La fermeture des marchés aux volailles avait été ordonnée par la municipalité de Shanghai vendredi alors que le virus H7N9 a été retrouvé dans des pigeons, conduisant à l'abattage de plus de 20.000 oiseaux sur un marché de banlieue.

Sur un marché du centre-ville visité samedi, un agent en uniforme aspergeait du désinfectant à partir d'une bonbonne accrochée dans son dos tandis que les cages de deux stands de marchands de volailles étaient vides.

Son "commerce est arrêté à cause de la grippe aviaire. Le vendeur est rentré chez lui parce qu'il n'a plus rien à faire", a déclaré un marchand de fruits de mer à propos de son voisin.

Mais les oeufs, y compris ceux de pigeons, restaient proposés à la clientèle ainsi que des volailles fraîches ou surgelées, que les autorités encouragent la population à bien faire cuire avant de les consommer pour éviter tout risque de contamination.

"Les gens sont inquiets", a expliqué Yan Zhicheng, un directeur d'usine à la retraite qui comme la plupart des personnes âgées en Chine se rend au marché quotidiennement.

"Les Shanghaiens mangent beaucoup de canard et de poulet. Maintenant nous ne pouvons plus les toucher", a-t-il déploré.

Les prix des légumes et des fruits de mer ont pour leur part fortement augmenté à Shanghai depuis l'annonce de la fermeture des marchés aux volailles, a rapporté la télévision locale.

Des compensations financières vont être accordées aux personnes travaillant avec des volailles, mais les montants n'ont pas encore arrêtés, avait déclaré un porte-parole de la municipalité vendredi.

Aucune transmission d'homme à homme du virus H7N9 n'a pour l'instant été constatée, ont aussi assuré les autorités de Shanghai.

AFP

Première publication : 05/04/2013

  • CHINE

    La première dame Peng Liyuan, vitrine glamour du pouvoir chinois

    En savoir plus

  • CHINE

    Le nouveau président chinois Xi appelle à une "grande renaissance" de la nation

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Une étude montre que le virus de la grippe aviaire peut se transmettre entre humains

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)