Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Nouvelle panne du système de refroidissement à Fukushima

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/04/2013

Moins d’un mois après l’incident causé par une coupure d’électricité sur la centrale nucléaire de Fukushima, une autre panne du système de refroidissement s’est produite ce vendredi. Mais le système est de nouveau opérationnel, selon Tepco.

Vendredi 5 avril, 14h27 (heure de Tokyo). Une alarme retentit sur le site nucléaire de Fukushima. En cause : l’arrêt brutal du système de refroidissement de la piscine du réacteur numéro 3. Pour l’heure Tokyo Electric Power (Tepco), l’opérateur de la centrale nucléaire, n’a fourni aucune explication officielle sur la raison de cet incident.

Mais sur son compte Twitter, l’entreprise s’est efforcée de communiquer au maximum pour rassurer la population en affirmant notamment que la situation était sous contrôle et "qu'aucune fluctuation anormale de la température n'était décelable."

Le système a donc été redémarré et est désormais "opérationnel", a déclaré Tepco environ trois heures après l’incident.

Il y a moins d’un mois, le 18 mars, une grande partie des systèmes de refroidissement avaient été interrompus pendant 30 heures environ pour cause de panne d’électricité. Une enquête avait ensuite révélé qu’un rat était à l’origine des courts-circuits ayant provoqué l’incident.

Avec dépêches

Première publication : 05/04/2013

  • JAPON

    Un rat responsable de la panne électrique de la centrale de Fukushima ?

    En savoir plus

  • JAPON

    Nucléaire : panne de courant à Fukushima, les centrales ne sont plus refroidies

    En savoir plus

  • ÉNERGIE

    Deux ans après Fukushima, le pouvoir japonais prêt à renouer avec le nucléaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)