Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Sports

L'OM domine Bordeaux et conforte sa place de dauphin

© Photo AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/04/2013

L'Olympique de Marseille a battu Bordeaux vendredi soir (1-0) en ouverture de la 31e journée de Ligue 1. Le but d'André-Pierre Gignac permet à l'OM de conforter sa deuxième place, à quatre points du leader Paris.

Sans fournir une copie très emballante, Marseille a dominé Bordeaux grâce à un unique but de son attaquant André-Pierre Gignac, vendredi en ouverture de la 31e journée de Ligue 1, confortant sa 2e place en reléguant provisoirement Lyon, 3e, à quatre points.

L'OM qui l'emporte pour la 10e fois de la saison sur ce même score de 1 à 0, met ainsi la pression sur Lyon qui se déplace dimanche à Reims et revient à 4 points du leader, le Paris SG, qui se déplace samedi à Rennes, avec la tête à son quart retour de Ligue des champions mercredi à Barcelone.

Privé de son maître à jouer Mathieu Valbuena, touché à un adducteur mais avec son défenseur central Nicolas Nkoulou remis d'une blessure à la cuisse, l'OM attaquait avec l'Algérien Foued Kadir en meneur de jeu, dans un dispositif classique en 4-2-3-1.

Joueurs comme supporteurs avaient du mal à trouver leurs repères dans ce stade Vélodrome toujours en chantier où la tribune Ganay, coiffée d'un toit partiel, accueillait pour la première fois ses occupants, transférés de la tribune Jean-Bouin qui lui fait face et est actuellement en cours de démolition.

Face à un adversaire au fonds de jeu peu enthousiasmant, les Marseillais commençaient prudemment. Il fallait attendre la 10e minute pour voir la première escarmouche: dos au but, Kadir contrôlait et se retournait, déclenchant un tir en pivot du gauche qui frôlait la lucarne de Carrasso, lequel n'avait pas bougé.

A la 18e minute, à la suite d'une série de contres favorables, Gignac obligeait Carrasso à se coucher pour repousser le danger.

Sans être très dangereux, les Olympiens, dont les statistiques montraient une possession de balle inférieure à celle des Girondins, s'appliquaient alors à bien construire.

Et sur une de leurs rapides sorties de balle, Cheyrou lançait parfaitement Gignac parti dans le dos de la défense côté droit. Le meilleur buteur de l'OM filait vers le but et profitait d'une glissade de Sané pour se retrouver seul face à Carrasso à qui il ne laissait aucune chance.

"Dédé" inscrivait là son 11e but de la saison, pour placer son équipe dans les meilleures dispositions juste avant la pause (1-0, 41).

Les Bordelais ne cédaient pas en seconde période. Et Diabaté était tout près d'obtenir l'égalisation quand en déséquilibre, il ne pouvait cadrer sa tête, reprenant une balle repoussée par Mandanda à la suite d'un tir puissant de Maurice-Belay.

Menu abordable

C'était ensuite au tour de Saivet de faire passer un frisson parmi les 32.841 spectateurs, mais sa tête, à la réception d'un corner, passait juste au-dessus de la cage marseillaise. Barton apportait ensuite un peu de sang neuf et l'OM pouvait savourer sa deuxième victoire d'affilée.

Avec 11 points pris en cinq rencontres depuis sa défaite à Paris lors de la 26e journée, soit une moyenne supérieure à 2 points par match, l'OM carbure désormais à un rythme qui lui permet d'envisager sereinement la suite. Car après un périlleux déplacement dans le Nord, l'OM se voit proposer un menu tout à fait abordable, avec dans l'ordre Brest, Lorient puis Bastia, autant d'adversaires à l'arsenal loin d'être dissuasif.

L'objectif de début de saison de finir dans les cinq premiers semble donc bien pouvoir être réévalué car l'OM semble avoir les moyens de s'accrocher au podium.

AFP
 

Première publication : 05/04/2013

  • LIGUE 1

    Battu par Sochaux, Lyon cède sa deuxième place à Marseille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)