Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

MODE

Jean-Marc Loubier, sacs et souliers

En savoir plus

FOCUS

Bosnie-Herzégovine : les "plénums citoyens" vont-ils passer à l'heure du printemps ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Orchestre national de Barbès : le collectif survolté joue sa "Dame de coeur"

En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Naufrage du ferry sud-coréen : le capitaine recherché

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

Moyen-orient

L’ONU suspend son aide dans la bande de Gaza

© AFP

Vidéo par Wassim NASR

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/04/2013

En colère contre les coupes budgétaires de la principale agence de l'ONU opérant à Gaza, une foule de manifestants s’en est pris au QG de l'ONG dans le territoire. En réponse, celle-ci a décidé, jeudi, de suspendre ses opérations sur place.

L’indignation s’intensifie chez les Palestiniens. Depuis plusieurs jours, un groupe de manifestants proteste contre l’arrêt, depuis le 1er avril, du versement d’une allocation mensuelle en liquide destinée aux familles les plus pauvres de la bande de Gaza. Jeudi, plusieurs dizaines de personnes ont tenté de s’introduire par la force au sein de l’Unrwa, la principale agence de l’ONU dédiée aux réfugiés de Palestine au Proche-Orient, qui distribuait cette aide financière.

Les forces de sécurité présentes au QG de l’Unrwa ont été contraintes de repousser les manifestants par leurs propres moyens. Un incident "totalement inacceptable", pour Robert Turner, directeur des opérations de l'organisation sur place, qui dénonce "une attaque préméditée".

"Nous ne pouvons tolérer ces menaces contre la sécurité de nos équipes. La situation aurait pu très facilement conduire à de graves violences à l'encontre du personnel de l'Unrwa et des manifestants", déplore-t-il. "En conséquence, tous les centres d'assistance et de distribution resteront fermés jusqu'à ce que nous obtenions des garanties sur la sécurité de nos opérations", a-t-il décrété.

Un programme de création d’emplois pour compenser

La suppression de l’allocation aux familles les plus démunies a été décidée par l’Unrwa en raison d’importantes coupes budgétaires. "L’aide alimentaire reste toutefois inchangée", tient à souligner Robert Turner. Parallèlement, l’agence onusienne a assuré vouloir compenser ce manque à gagner via un programme de création d’emplois.

Cette décision, si elle se pérennise, pourrait avoir un impact non négligeable sur la vie des Palestiniens qui sont environ 800 000, soit les deux tiers de la population de la bande de Gaza, à dépendre actuellement de l’aide de l’Unrwa. Quelque 25 000 réfugiés reçoivent, chaque jour, des vivres distribués dans les centres de l’organisation.*

L’Unrwa appelle désormais "les groupes derrière cette attaque à arrêter d’inciter la foule à ce genre de manifestation et à se conduire de manière responsable." L’agence demande également aux autorités de la bande de Gaza de remplir leur rôle en s’assurant que d’autres manifestations ne dégénèrent pas et encourage les généreux donateurs à poursuivre leurs dons.

Avec dépêches
 

Première publication : 05/04/2013

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    À Gaza, le Hamas donne des gages aux groupes islamistes radicaux

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Face aux jeunes Israéliens, Barack Obama encourage la paix

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Flottille de Gaza : trois ans après, Netanyahou présente ses excuses à la Turquie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)