Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang installe un second missile de moyenne portée

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/04/2013

Selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, la Corée du Nord a installé, ce vendredi, un second missile sur sa côte orientale. Séoul, qui a confirmé l'installation d'un premier missile jeudi, n'a, pour l'heure, pas réagi.

La Corée du Nord a transporté un 2e missile de moyenne portée sur sa côte orientale et l'a hissé sur un lance-missiles mobile, a rapporté vendredi l'agence sud-coréenne Yonhap, citant un haut responsable gouvernemental à Séoul.

Le ministère de la Défense, qui avait confirmé la veille l'installation par Pyongyang d'un premier missile sur la côte est, n'a pas fait de commentaires sur cette nouvelle information.

"Il a été confirmé que la Corée du Nord a transporté par train, en début de semaine, deux missiles Musudan de moyenne portée, vers la côte est et les a installés sur des véhicules équipés d'un dispositif de lancement", a déclaré le haut responsable cité par l'agence.

Le missile Musudan, dévoilé pour la première fois à l'occasion d'un défilé militaire en octobre 2010, aurait une portée théorique de 3.000 kilomètres, soit la capacité d'atteindre la Corée du Sud ou le Japon.

Sa portée pourrait atteindre les 4.000 km en cas de charge légère, et il pourrait donc, théoriquement, frapper l'île de Guam dans le Pacifique où sont situées d'importantes bases militaires américaines.

"Le Nord est apparemment prêt à tirer ces missiles sans avertissement", selon le haut responsable sud-coréen.

La presse sud-coréenne et japonaise rapportait jeudi que le Nord semblait avoir positionné sur ses côtes orientales toute une batterie de Musudan. Des sources militaires citées par Yonhap disaient que le Nord pourrait tirer un missile le 15 avril, date-anniversaire de la naissance du fondateur du régime communiste nord-coréen, Kim Il-Sung, mort en 1994.

AFP

Première publication : 05/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    En réponse à Pyonyang, Washington va déployer une batterie antimissile à Guam

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    La Corée du Nord n'a pas ordonné la fermeture de Kaesong, selon Séoul

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Pyongyang va redémarrer un réacteur nucléaire arrêté depuis 2007

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)