Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang installe un second missile de moyenne portée

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/04/2013

Selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, la Corée du Nord a installé, ce vendredi, un second missile sur sa côte orientale. Séoul, qui a confirmé l'installation d'un premier missile jeudi, n'a, pour l'heure, pas réagi.

La Corée du Nord a transporté un 2e missile de moyenne portée sur sa côte orientale et l'a hissé sur un lance-missiles mobile, a rapporté vendredi l'agence sud-coréenne Yonhap, citant un haut responsable gouvernemental à Séoul.

Le ministère de la Défense, qui avait confirmé la veille l'installation par Pyongyang d'un premier missile sur la côte est, n'a pas fait de commentaires sur cette nouvelle information.

"Il a été confirmé que la Corée du Nord a transporté par train, en début de semaine, deux missiles Musudan de moyenne portée, vers la côte est et les a installés sur des véhicules équipés d'un dispositif de lancement", a déclaré le haut responsable cité par l'agence.

Le missile Musudan, dévoilé pour la première fois à l'occasion d'un défilé militaire en octobre 2010, aurait une portée théorique de 3.000 kilomètres, soit la capacité d'atteindre la Corée du Sud ou le Japon.

Sa portée pourrait atteindre les 4.000 km en cas de charge légère, et il pourrait donc, théoriquement, frapper l'île de Guam dans le Pacifique où sont situées d'importantes bases militaires américaines.

"Le Nord est apparemment prêt à tirer ces missiles sans avertissement", selon le haut responsable sud-coréen.

La presse sud-coréenne et japonaise rapportait jeudi que le Nord semblait avoir positionné sur ses côtes orientales toute une batterie de Musudan. Des sources militaires citées par Yonhap disaient que le Nord pourrait tirer un missile le 15 avril, date-anniversaire de la naissance du fondateur du régime communiste nord-coréen, Kim Il-Sung, mort en 1994.

AFP

Première publication : 05/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    En réponse à Pyonyang, Washington va déployer une batterie antimissile à Guam

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    La Corée du Nord n'a pas ordonné la fermeture de Kaesong, selon Séoul

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Pyongyang va redémarrer un réacteur nucléaire arrêté depuis 2007

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)