Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Afrique

Mille soldats français resteront au Mali "de façon permanente"

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/04/2013

En visite au Mali, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé le déploiement d'une "force d’appui" de 1 000 soldats dans le pays de façon permanente, afin que "tout le travail fait pour casser les terroristes ne soit pas détruit".

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a proposé, le 5 avril lors d’une visite à Bamako, de laisser au Mali de façon permanente une "force d'appui" française d'un millier d'hommes pour combattre le terrorisme. La "force d'appui", a déclaré le chef de la diplomatie française lors d'une conférence de presse après un entretien avec le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, "pourra être épaulée par d'autres forces dont nous disposons, par exemple au Tchad ou dans les pays voisins, de sorte que tout le travail que nous avons fait pour casser les terroristes ne soit pas détruit".

Au Mali depuis le 11 janvier, les effectifs français de l’opération Serval devront passer de 4 000 à 2 000 hommes d'ici juillet, première étape du retrait des troupes du pays, selon un calendrier établi par Paris et Bamako. Une échéance qui sera respectée, selon Laurent Fabius

Scrutins prématurés ?

Selon ce même calendrier, des élections législatives et présidentielle devraient se tenir les 7 et 21 juillet. Des scrutins que certains considèrent comme prématurés. Pourtant, Laurent Fabius s’est voulu rassurant, faisant état d'une amélioration de la situation malgré la poursuite d’actes de guérilla et les retards dans le processus de réconciliation avec les séparatistes touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). "Nos partenaires maliens disent que c'est ce qu'ils veulent et c'est possible. L'objectif c'est juillet et tout est fait pour le respecter", a-t-il assuré.

Le chef de la diplomatie française a en outre exhorté les rebelles touareg qui tiennent Kidal à déposer les armes. "Le moment venu, il faudra que tout groupe - ça vaut pour le MNLA comme pour tout autre groupe armé - accepte d'être cantonné et de renoncer à ses armes", a-t-il dit.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 06/04/2013

  • MALI

    La tenue d'élections en juillet au Mali semble "peu réaliste"

    En savoir plus

  • MALI

    Reportage : les troupes tchadiennes de retour à Kidal, bastion des Touareg

    En savoir plus

  • MALI

    Les soldats maliens à l'école militaire européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)