Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Amériques

Le corps du poète chilien Pablo Neruda exhumé pour lever les doutes sur sa mort

© AFP | Pablo Neruda

Vidéo par Georges LAEDERICH

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2013

Les opérations d’excavation du poète Pablo Neruda, officiellement décédé d’un cancer, ont débuté lundi. L’exhumation de ses restes doit déterminer les causes de sa mort en 1973. Une mort que ses proches imputent au régime de Pinochet.

Quarante ans après la mort de Pablo Neruda, des proches du poète chilien, appuyés par le Parti communiste, continuent de marteler qu’il a été assassiné sous la dictature d’Augusto Pinochet... Pour en être certaine, la justice a ordonné l'exhumation du corps de Neruda, qui repose à Isla Negra sur la côte chilienne. Le début des opérations d’excavation, qui ont début lundi 8 avril, intervient après des années de combat mené, entre autres, par Manuel Araya, son ancien secrétaire présent le jour de sa mort.

"Il a été assassiné suite à la piqure qu'on lui a faite le 23 septembre 1973 à 4 heures de l'après-midi et Neruda est mort 5 heures après cette injection. Il devait partir pour le Mexique le 24 à 10 heures du matin... Tout était prêt pour que Neruda quitte ce pays qu'il devait fuir", affirme-t-il.

À l'époque le célèbre poète communiste est un fervent opposant à la dictature et est convaincu qu'en exil au Mexique il peut faire tomber le régime de Pinochet. Ce dernier prenant conscience de la menace l'aurait alors fait éliminer...

3 000 victimes de la dictature de Pinochet

Officiellement, Pablo Neruda est mort d'un cancer de la prostate 12 jours après le putsch du 11 septembre 1973 contre son ami le président Salvador Allende. Bien que d'année en année les doutes s'accumulent, la justice ne donne pas suite.

"J'ai commencé à frapper à la porte des gouvernements quand on a accédé à la démocratie, j'ai demandé à être reçu pour pouvoir leur raconter que Neruda avait été assassiné, mais je n'ai pas été entendu parce que personne n'osait parler", assure Manuel Araya.

Il faudra attendre juin 2012 pour que la justice chilienne accepte de rouvrir le dossier Neruda. Parallèlement, les autorités se penchent également sur les circonstances d'autres morts survenues sous la dictature, notamment celle de l'ancien président Allende... Concernant Pablo Neruda, si l'autopsie confirme l’empoisonnement, le nom de l'ancien Prix Nobel chilien viendra s'ajouter aux 3 000 victimes de la dictature de Pinochet.

Première publication : 07/04/2013

  • CHILI

    Michelle Bachelet se porte officiellement candidate à la présidence du Chili

    En savoir plus

  • CHILI

    La justice chilienne ordonne l'ouverture du testament de Pinochet

    En savoir plus

  • CHILI

    Santiago ouvre une enquête pour la première fois sur la mort d'Allende

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)