Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

Amériques

Le corps du poète chilien Pablo Neruda exhumé pour lever les doutes sur sa mort

© AFP

Vidéo par Georges LAEDERICH

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2013

Les opérations d’excavation du poète Pablo Neruda, officiellement décédé d’un cancer, ont débuté lundi. L’exhumation de ses restes doit déterminer les causes de sa mort en 1973. Une mort que ses proches imputent au régime de Pinochet.

Quarante ans après la mort de Pablo Neruda, des proches du poète chilien, appuyés par le Parti communiste, continuent de marteler qu’il a été assassiné sous la dictature d’Augusto Pinochet... Pour en être certaine, la justice a ordonné l'exhumation du corps de Neruda, qui repose à Isla Negra sur la côte chilienne. Le début des opérations d’excavation, qui ont début lundi 8 avril, intervient après des années de combat mené, entre autres, par Manuel Araya, son ancien secrétaire présent le jour de sa mort.

"Il a été assassiné suite à la piqure qu'on lui a faite le 23 septembre 1973 à 4 heures de l'après-midi et Neruda est mort 5 heures après cette injection. Il devait partir pour le Mexique le 24 à 10 heures du matin... Tout était prêt pour que Neruda quitte ce pays qu'il devait fuir", affirme-t-il.

À l'époque le célèbre poète communiste est un fervent opposant à la dictature et est convaincu qu'en exil au Mexique il peut faire tomber le régime de Pinochet. Ce dernier prenant conscience de la menace l'aurait alors fait éliminer...

3 000 victimes de la dictature de Pinochet

Officiellement, Pablo Neruda est mort d'un cancer de la prostate 12 jours après le putsch du 11 septembre 1973 contre son ami le président Salvador Allende. Bien que d'année en année les doutes s'accumulent, la justice ne donne pas suite.

"J'ai commencé à frapper à la porte des gouvernements quand on a accédé à la démocratie, j'ai demandé à être reçu pour pouvoir leur raconter que Neruda avait été assassiné, mais je n'ai pas été entendu parce que personne n'osait parler", assure Manuel Araya.

Il faudra attendre juin 2012 pour que la justice chilienne accepte de rouvrir le dossier Neruda. Parallèlement, les autorités se penchent également sur les circonstances d'autres morts survenues sous la dictature, notamment celle de l'ancien président Allende... Concernant Pablo Neruda, si l'autopsie confirme l’empoisonnement, le nom de l'ancien Prix Nobel chilien viendra s'ajouter aux 3 000 victimes de la dictature de Pinochet.

Première publication : 07/04/2013

  • CHILI

    Michelle Bachelet se porte officiellement candidate à la présidence du Chili

    En savoir plus

  • CHILI

    La justice chilienne ordonne l'ouverture du testament de Pinochet

    En savoir plus

  • CHILI

    Santiago ouvre une enquête pour la première fois sur la mort d'Allende

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)