Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Moscovici : "Je veux que le 5 décembre, nous ayons une "liste noire" de paradis fiscaux"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Liberté de la presse : les crimes contres les journalistes européens impunis?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre de Bosnie-Herzégovine : le procès de Ratko Mladic touche à sa fin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Proche-Orient : le processus de réconciliation Fatah-Hamas en bonne voie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée, Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

Afrique

"Les soldats ivoiriens sont parfaitement opérationnels" pour agir au Mali

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/04/2013

À quelques semaines de leur arrivée au Mali, les militaires ivoiriens peaufinent leur entraînement auprès des forces françaises en Côte d’Ivoire. Reportage.

Alors que 200 soldats ivoiriens doivent être déployés au Mali à la fin du mois d’avril, l’entraînement des troupes se poursuit en Côte d’Ivoire avec l’aide de l’armée française. Un exercice mettant en scène une attaque des djihadistes, cas de figure auquel pourraient être confrontés les Ivoiriens une fois présents au Nord-Mali, met les soldats en condition. Une fausse explosion retentit : un véhicule vient de sauter sur un engin explosif improvisé (IED). Touchés, les Ivoiriens se déploient tandis que les forces françaises sécurisent la zone avant, permettant ainsi à un hélicoptère d’atterrir et d’évacuer un militaire blessé. La colonne des militaires est par la suite attaquée par des djihadistes. Des renforts se mettent immédiatement en hauteur pour couvrir les soldats aux prises avec les extrémistes.

Pour le colonel français Vincent Giraud, l'exercice est une réussite. "[Les soldats ivoiriens] sont capables de conduire leur mission et d’assurer leur défense. Cet exercice est un succès, ils sont parfaitement opérationnels et aptes à remplir leur mission s’ils doivent être projetés un jour en dehors des frontières de la Côte d’Ivoire," commente l'instructeur.

"Le porte-flambeau de la Côte d’Ivoire"

Un succès qui prouve que la reconstruction de l’armée ivoirienne, affaiblie par la crise traversée par le pays fin 2010, est en bonne voie, selon l’état-major ivoirien. "Nous voulons que [nos soldats] soient là-bas [au Mali] le porte-flambeau de la Côte d’Ivoire, en respectant le droit international humanitaire," déclare fièrement le général Soumaïla Ba Yakoko.

La Misma, la force africaine déployée au Mali, compte actuellement près de 6 300 soldats d'Afrique de l'Ouest et du Tchad, auxquels s'ajoutent quelque 4 000 soldats français. Elle pourrait mobiliser au total jusqu'à 10 000 hommes, intégrant notamment des unités burundaises et mauritaniennes.

Première publication : 07/04/2013

  • MALI

    Mille soldats français resteront au Mali "de façon permanente"

    En savoir plus

  • MALI

    Reportage : les troupes tchadiennes de retour à Kidal, bastion des Touareg

    En savoir plus

  • MALI

    Les soldats maliens à l'école militaire européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)