Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

Afrique

"Les soldats ivoiriens sont parfaitement opérationnels" pour agir au Mali

Vidéo par Maureen GRISOT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/04/2013

À quelques semaines de leur arrivée au Mali, les militaires ivoiriens peaufinent leur entraînement auprès des forces françaises en Côte d’Ivoire. Reportage.

Alors que 200 soldats ivoiriens doivent être déployés au Mali à la fin du mois d’avril, l’entraînement des troupes se poursuit en Côte d’Ivoire avec l’aide de l’armée française. Un exercice mettant en scène une attaque des djihadistes, cas de figure auquel pourraient être confrontés les Ivoiriens une fois présents au Nord-Mali, met les soldats en condition. Une fausse explosion retentit : un véhicule vient de sauter sur un engin explosif improvisé (IED). Touchés, les Ivoiriens se déploient tandis que les forces françaises sécurisent la zone avant, permettant ainsi à un hélicoptère d’atterrir et d’évacuer un militaire blessé. La colonne des militaires est par la suite attaquée par des djihadistes. Des renforts se mettent immédiatement en hauteur pour couvrir les soldats aux prises avec les extrémistes.

Pour le colonel français Vincent Giraud, l'exercice est une réussite. "[Les soldats ivoiriens] sont capables de conduire leur mission et d’assurer leur défense. Cet exercice est un succès, ils sont parfaitement opérationnels et aptes à remplir leur mission s’ils doivent être projetés un jour en dehors des frontières de la Côte d’Ivoire," commente l'instructeur.

"Le porte-flambeau de la Côte d’Ivoire"

Un succès qui prouve que la reconstruction de l’armée ivoirienne, affaiblie par la crise traversée par le pays fin 2010, est en bonne voie, selon l’état-major ivoirien. "Nous voulons que [nos soldats] soient là-bas [au Mali] le porte-flambeau de la Côte d’Ivoire, en respectant le droit international humanitaire," déclare fièrement le général Soumaïla Ba Yakoko.

La Misma, la force africaine déployée au Mali, compte actuellement près de 6 300 soldats d'Afrique de l'Ouest et du Tchad, auxquels s'ajoutent quelque 4 000 soldats français. Elle pourrait mobiliser au total jusqu'à 10 000 hommes, intégrant notamment des unités burundaises et mauritaniennes.

Première publication : 07/04/2013

  • MALI

    Mille soldats français resteront au Mali "de façon permanente"

    En savoir plus

  • MALI

    Reportage : les troupes tchadiennes de retour à Kidal, bastion des Touareg

    En savoir plus

  • MALI

    Les soldats maliens à l'école militaire européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)