Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Migrants : Gao, aux portes du désert, carrefour des routes qui mènent en Europe

En savoir plus

DÉBAT

Laurent Fabius à Téhéran : l'Iran réconcilié avec l'Occident ? (partie 2)

En savoir plus

SPORT

Derby de Manchester : l'heure de la revanche pour United

© afp

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/04/2013

Manchester United peut tuer le suspense dans la course au titre lors du derby face à Manchester City, ce lundi soir à 21h (heure de Paris) à Old Trafford, tout en effaçant le souvenir de l'humiliation subie l'an passé.

Les futurs champions étaient venus s'imposer 6 à 1 chez leur voisin alors que les deux rivaux étaient au coude à coude. Alex Ferguson avait parlé de "la pire défaite" de toute sa carrière.

Il n'y a plus guère d'incertitude cette saison. Avec quinze points d'avance à huit matches de la fin, ManU tient fermement en main son vingtième titre national.

En cas de victoire, les "Red Devils" pourraient même être définitivement sacrés dès la semaine prochaine, soit après leur match à Stoke (dimanche) soit après celui à West Ham (mercredi), plus d'un mois avant la fin du Championnat.

S'ils perdaient, les joueurs de Sir Alex pourraient néanmoins aborder la dernière ligne droite avec sérénité, dix points leur suffisant dans les sept dernières journées même en cas de sans-faute de City.

United n'a plus perdu en championnat depuis le mois de novembre et possède avec 25 victoires en 30 matches le meilleur temps de passage de l'histoire de la Premier League. On voit donc mal comment le trophée pourrait lui échapper, malgré le précédent de l'an passé.

City n'y croit plus

Distancé de huit points, City avait alors réussi à refaire son retard dans les six dernières journées pour coiffer son rival au goal-average. Mais Roberto Mancini a depuis longtemps admis que le miracle n'allait pas se reproduire et c'est surtout pour l'honneur que ses hommes chercheront la victoire à Old Trafford.

"Ils jouent bien, ils gagnent beaucoup de matches et méritent d'être en tête, mais le classement ne reflète pas la réalité", a estimé l'entraîneur italien, soucieux de rétablir un peu l'équilibre.

"Gagner de nouveau 6 à 1, c'est impossible. Ce sont des choses qui n'arrivent qu'une fois tous les cent ans. Mais nous ne méritons pas d'être à quinze points de United", a-t-il dit.

Malgré les déclarations d'intention, il est probable que les "Citizens" penseront déjà à leur match de dimanche prochain à Wembley contre Chelsea, en demi-finale de la Coupe d'Angleterre, car seule une seconde "Cup" en trois ans permettrait d'atténuer un peu la déception d'un championnat où l'enjeu est désormais très limité.

Avec sept points d'avance sur la cinquième place et un calendrier relativement facile jusqu'à la fin du championnat, à part un déplacement à Tottenham, City n'a pas de raison de craindre pour sa qualification en Ligue des champions.

AFP

Première publication : 08/04/2013

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Manchester-Real : le retour de Ronaldo dans l'arène d'Old Trafford

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    La star de Manchester United Wayne Rooney, bientôt au PSG ?

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Manchester United-Real Madrid, le choc des huitièmes de finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)