Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

Amériques

Présidentielle au Venezuela : les deux camps mobilisent leurs partisans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2013

Henrique Capriles, le candidat de l'opposition à la présidentielle au Venezuela, a mobilisé dimanche des milliers de partisans à Caracas. Mais sans surprise, à une semaine du scrutin, c'est le dauphin d'Hugo Chavez, Nicolas Maduro, qui est en tête.

Des dizaines de milliers de partisans du candidat de l’opposition à l’élection présidentielle du 14 avril, Henrique Capriles, se sont rassemblés dimanche dans les rues de Caracas, la capitale vénézuelienne.

Pour cette démonstration de force, l’avenue Bolivar, lieu de rassemblement historique des "chavistes", les supporters du président Hugo Chavez mort d’un cancer le 5 mars dernier, était ornée de bleu, de jaune et de rouge, les couleurs de la campagne d’Henrique Capriles.

À 40 ans, ce jeune gouverneur de l’État de Miranda mène sa deuxième campagne présidentielle après avoir été battu en octobre dernier par Hugo Chavez.

"Nous allons aujourd’hui submerger notre capitale de bonheur et d’espoir", a-t-il déclaré devant ses partisans. "Donnez-moi un vote de confiance. (…) Aujourd’hui nous sommes en train de gagner. Il y a 20 jours, les gens pensaient que c’était impossible", a-t-il ajouté.

Henrique Capriles a même demandé aux partisans du défunt président de voter pour lui : "Nicolas (NDLR : Maduro le président par intérim et dauphin d’Hugo Chavez) n’est pas Chavez. Je ne suis pas l’opposition, je suis la solution". Mais à une semaine du scrutin, Henrique Capriles est distancé dans les sondages. Nicolas Maduro a au moins dix points d’avance selon les dernières estimations.

Nicolas Maduro en tête dans les sondages

Le candidat du camp chaviste a lui aussi participé dimanche 7 avril à une manifestation massive dans l’État d’Apure dans l’ouest du pays. L’ancien conducteur de bus n’a cessé d’invoquer la mémoire de l’ancien chef d’État vénézuélien au cours de son discours. Il a même diffusé une vidéo datée de décembre dans laquelle Hugo Chavez le désignait comme son successeur.

"Il nous protège", a ainsi déclaré Nicolas Maduro. "Il nous a appris la valeur suprême de la loyauté. Avec elle tout est possible. La trahison n’apporte que des défaites et des malédictions", a-t-il ajouté.

Le président par intérim a de nouveau accusé l’opposition de vouloir fomenter un asssassinat contre sa personne. Nicolas Maduro a aussi visé le gouvernement américain qui, selon lui, a prévu de tuer son adversaire Henrique Capriles pour lui faire porter la responsabilité de ce meurtre.

Avec dépêches

Première publication : 08/04/2013

  • VENEZUELA

    Maduro fait planer l’ombre de Chavez sur la campagne présidentielle

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Caracas exhorte Obama à déjouer un "complot" visant à assassiner l'opposant Capriles

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Hugo Chavez ne sera finalement pas embaumé

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)