Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

Amériques

Présidentielle au Venezuela : les deux camps mobilisent leurs partisans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2013

Henrique Capriles, le candidat de l'opposition à la présidentielle au Venezuela, a mobilisé dimanche des milliers de partisans à Caracas. Mais sans surprise, à une semaine du scrutin, c'est le dauphin d'Hugo Chavez, Nicolas Maduro, qui est en tête.

Des dizaines de milliers de partisans du candidat de l’opposition à l’élection présidentielle du 14 avril, Henrique Capriles, se sont rassemblés dimanche dans les rues de Caracas, la capitale vénézuelienne.

Pour cette démonstration de force, l’avenue Bolivar, lieu de rassemblement historique des "chavistes", les supporters du président Hugo Chavez mort d’un cancer le 5 mars dernier, était ornée de bleu, de jaune et de rouge, les couleurs de la campagne d’Henrique Capriles.

À 40 ans, ce jeune gouverneur de l’État de Miranda mène sa deuxième campagne présidentielle après avoir été battu en octobre dernier par Hugo Chavez.

"Nous allons aujourd’hui submerger notre capitale de bonheur et d’espoir", a-t-il déclaré devant ses partisans. "Donnez-moi un vote de confiance. (…) Aujourd’hui nous sommes en train de gagner. Il y a 20 jours, les gens pensaient que c’était impossible", a-t-il ajouté.

Henrique Capriles a même demandé aux partisans du défunt président de voter pour lui : "Nicolas (NDLR : Maduro le président par intérim et dauphin d’Hugo Chavez) n’est pas Chavez. Je ne suis pas l’opposition, je suis la solution". Mais à une semaine du scrutin, Henrique Capriles est distancé dans les sondages. Nicolas Maduro a au moins dix points d’avance selon les dernières estimations.

Nicolas Maduro en tête dans les sondages

Le candidat du camp chaviste a lui aussi participé dimanche 7 avril à une manifestation massive dans l’État d’Apure dans l’ouest du pays. L’ancien conducteur de bus n’a cessé d’invoquer la mémoire de l’ancien chef d’État vénézuélien au cours de son discours. Il a même diffusé une vidéo datée de décembre dans laquelle Hugo Chavez le désignait comme son successeur.

"Il nous protège", a ainsi déclaré Nicolas Maduro. "Il nous a appris la valeur suprême de la loyauté. Avec elle tout est possible. La trahison n’apporte que des défaites et des malédictions", a-t-il ajouté.

Le président par intérim a de nouveau accusé l’opposition de vouloir fomenter un asssassinat contre sa personne. Nicolas Maduro a aussi visé le gouvernement américain qui, selon lui, a prévu de tuer son adversaire Henrique Capriles pour lui faire porter la responsabilité de ce meurtre.

Avec dépêches

Première publication : 08/04/2013

  • VENEZUELA

    Maduro fait planer l’ombre de Chavez sur la campagne présidentielle

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Caracas exhorte Obama à déjouer un "complot" visant à assassiner l'opposant Capriles

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Hugo Chavez ne sera finalement pas embaumé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)