Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • Ukraine : Washington met en garde Moscou contre une "erreur coûteuse"

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Quatre policiers du "36 quai des Orfèvres" placés en garde à vue pour viol

    En savoir plus

  • Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

    En savoir plus

  • Le NETmundial condamne l’espionnage sur le Web

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

Amériques

Présidentielle au Venezuela : les deux camps mobilisent leurs partisans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2013

Henrique Capriles, le candidat de l'opposition à la présidentielle au Venezuela, a mobilisé dimanche des milliers de partisans à Caracas. Mais sans surprise, à une semaine du scrutin, c'est le dauphin d'Hugo Chavez, Nicolas Maduro, qui est en tête.

Des dizaines de milliers de partisans du candidat de l’opposition à l’élection présidentielle du 14 avril, Henrique Capriles, se sont rassemblés dimanche dans les rues de Caracas, la capitale vénézuelienne.

Pour cette démonstration de force, l’avenue Bolivar, lieu de rassemblement historique des "chavistes", les supporters du président Hugo Chavez mort d’un cancer le 5 mars dernier, était ornée de bleu, de jaune et de rouge, les couleurs de la campagne d’Henrique Capriles.

À 40 ans, ce jeune gouverneur de l’État de Miranda mène sa deuxième campagne présidentielle après avoir été battu en octobre dernier par Hugo Chavez.

"Nous allons aujourd’hui submerger notre capitale de bonheur et d’espoir", a-t-il déclaré devant ses partisans. "Donnez-moi un vote de confiance. (…) Aujourd’hui nous sommes en train de gagner. Il y a 20 jours, les gens pensaient que c’était impossible", a-t-il ajouté.

Henrique Capriles a même demandé aux partisans du défunt président de voter pour lui : "Nicolas (NDLR : Maduro le président par intérim et dauphin d’Hugo Chavez) n’est pas Chavez. Je ne suis pas l’opposition, je suis la solution". Mais à une semaine du scrutin, Henrique Capriles est distancé dans les sondages. Nicolas Maduro a au moins dix points d’avance selon les dernières estimations.

Nicolas Maduro en tête dans les sondages

Le candidat du camp chaviste a lui aussi participé dimanche 7 avril à une manifestation massive dans l’État d’Apure dans l’ouest du pays. L’ancien conducteur de bus n’a cessé d’invoquer la mémoire de l’ancien chef d’État vénézuélien au cours de son discours. Il a même diffusé une vidéo datée de décembre dans laquelle Hugo Chavez le désignait comme son successeur.

"Il nous protège", a ainsi déclaré Nicolas Maduro. "Il nous a appris la valeur suprême de la loyauté. Avec elle tout est possible. La trahison n’apporte que des défaites et des malédictions", a-t-il ajouté.

Le président par intérim a de nouveau accusé l’opposition de vouloir fomenter un asssassinat contre sa personne. Nicolas Maduro a aussi visé le gouvernement américain qui, selon lui, a prévu de tuer son adversaire Henrique Capriles pour lui faire porter la responsabilité de ce meurtre.

Avec dépêches

Première publication : 08/04/2013

  • VENEZUELA

    Maduro fait planer l’ombre de Chavez sur la campagne présidentielle

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Caracas exhorte Obama à déjouer un "complot" visant à assassiner l'opposant Capriles

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Hugo Chavez ne sera finalement pas embaumé

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)