Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

EUROPE

John Kerry de nouveau au Proche-Orient pour relancer le processus de paix

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2013

Le secrétaire d'État américain, dont l'objectif est de débloquer des négociations de paix au point mort depuis 2010, a rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas dimanche. Il s'entretiendra mardi avec Benjamin Netanyahou.

Venant d'Istanbul, le secrétaire d'État américain John Kerry était à Ramallah dimanche où il a rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas pour la troisième fois en un peu plus d'un mois. Mardi, il s'entretiendra avec le Premier minsitre israélien Benjamin Netanyahou.  Autant d'entrevues qui ont pour but d'explorer les moyens de relancer des négociations de paix bloquées depuis septembre 2010.

Américains et Palestiniens ont poursuivi leurs discussions ouvertes à la fin du mois de mars, lors de la visite historique du président Barack Obama. La rencontre entre John Kerry et Mahmoud Abbas, de 80 minutes, qualifiée de "constructive", a porté sur "la manière de créer un climat propice à des négociations", selon un responsable du département d'État.

Washington avait averti qu'il n'apportait aucun plan de paix dans ses bagages. M. Kerry souhaite avant tout "écouter" les deux parties et "voir ce qu'il est possible" de faire pour relancer les discussions au point mort.

En réponse, M. Abbas a réitéré ses demandes de gel de la colonisation juive et la libération des prisonniers palestiniens les plus anciens détenus en Israël, une "priorité" à ses yeux. Il demande aussi à négocier sur la base des lignes de 1967, ce qui impliquerait un retrait israélien de toute la Cisjordanie et Jérusalem-Est occupés depuis.

Relancer les relations entre la Turquie et Israël

Sous la pression des États-Unis, à la fin de la visite historique du président Barack Obama en Israël, M. Netanyahu a présenté le 22 mars les excuses de son pays pour la mort de neuf ressortissants turcs, tués par l'armée israélienne lors de l'assaut en 2010 d'une flottille humanitaire en route pour Gaza.

Ce geste a relancé les relations entre les deux pays, suspendues de fait depuis cet incident. Des discussions sur le versement de dommages et intérêts aux familles des victimes turques doivent débuter la semaine prochaine.

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a d'ores et déjà averti que la qualité de la relation entre les deux pays dépendrait largement de l'attitude d'Israël. M. Erdogan, qui réclame la levée du blocus israélien de la bande de Gaza, a dit envisager d'ici à la fin avril une visite dans les Territoires palestiniens, y compris à Gaza, une initiative qui ne manquerait pas d'être critiquée en Israël.

Sur le dossier nucléaire iranien, le secrétaire d'Etat américain a profité de son étape stambouliote pour mettre en garde les Iraniens contre toute volonté de gagner du temps dans les négociations engagées avec les grandes puissances.

Dimanche soir à Jérusalem, en ouvrant la commémoration annuelle de la Shoah, le Premier ministre israélien a averti qu'Israël ne pouvait en aucun cas "abandonner son sort aux mains d'autres pays", même "nos meilleurs amis", face au nucléaire iranien.

Avec dépêches

Première publication : 08/04/2013

  • SYRIE

    "John Kerry est plus disposé à faire pression sur la Maison Blanche"

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    À Ryad, John Kerry réitère son soutien aux rebelles syriens

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Face aux tensions avec Pyongyang, Washington reporte un essai nucléaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)