Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : plusieurs morts dans des heurts au Nord-Ouest

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Alep-est, à feu et à sang

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 09/04/2013

Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo

Le président congolais Denis Sassou Nguesso est l’invité de Jean-Karim Fall, à l’occasion de sa visite officielle à Paris. Alors que l’enquête judiciaire en France sur les "biens mal acquis" empoisonne les relations entre Paris et Brazzaville, Denis Sassou Nguesso s’irrite de l’ingérence de la justice française dans les affaires intérieures du Congo.

Le dossier des "biens mal acquis" a été "très rapidement évoqué" lors de l'entretien avec François Hollande dans , explique Denis Sassou Nguesso sur FRANCE 24.

"Même s'il y avait délit établi, détournement ou corruption et je ne sais pas quoi d’autre au Congo, je pense que la justice française n'est pas habilitée à traiter des délits qui se produisent au Congo. Pas plus que la justice congolaise ne pourrait venir ici en France prendre des affaires pour les traiter à Brazzaville. C'est le principe de non-ingérence et il est clairement établi comme ça’, affirme le chef de l'Etat congolais.

Denis Sassou Nguesso dénonce le "harcèlement des médias" à ce propos, mais "cela ne nous retire pas le sommeil", assure-t-il.

COMMENTAIRE(S)

Les archives

08/12/2016 Arabie saoudite

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

Dans une interview exclusive accordée à France 24, le président colombien, Juan Manuel Santos, revient sur l'attribution de son prix Nobel de la paix qui, affirme-t-il, a...

En savoir plus

03/12/2016 Arabie saoudite

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

La relation pleine de contradictions entre l’Arabie saoudite et les pays occidentaux continue de nourrir de vifs débats. Le royaume n'a jamais cessé de promouvoir un islam...

En savoir plus

30/11/2016 Kurdes

Frédéric Tissot : "Le peuple kurde n'a pas eu le destin qu'il aurait mérité"

Frédéric Tissot a un destin hors du commun. Médecin de formation, il a longtemps sillonné les zones de guerre pour porter l'action humanitaire, avant de devenir diplomate, au...

En savoir plus

26/11/2016 EUROPE

Khodorkovski : "Trump verra très tôt que ses valeurs sont bien différentes de celles de Poutine"

Mikhaïl Khodorkovski, homme d’affaires russe et ferme opposant à Vladimir Poutine, a été pendant longtemps l’un des hommes les plus riches de Russie. Accusé de fraude fiscale et...

En savoir plus

27/11/2016 Prison

Farhad Khosrokhavar : "En France, la prison accentue les chances de récidive"

Surchargées, les prisons françaises sont régulièrement sous les feux de l'actualité quand on évoque la radicalisation de certains détenus musulmans. Quels résultats l'enfermement...

En savoir plus