Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Les Écossais disent "non" à l’indépendance

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Les volleyeurs français dans le dernier carré du mondial

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao écope de six mois de suspension

    En savoir plus

  • Alibaba lève plus de 25 milliards de dollars à Wall Street

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

EUROPE

À Hanovre, Merkel demande à Poutine de "donner leur chance aux ONG"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/04/2013

Lors de l'inauguration du Salon industriel de Hanovre, à laquelle le président russe était invité, la chancelière allemande n'a pas hésité à interpeller Vladimir Poutine sur la situation des ONG en Russie, où elles font l'objet d'enquêtes.

À l'occasion de l'inauguration du Salon industriel de Hanovre, qu'elle effectuait en compagnie du président russe, la chancelière allemande Angela Merkel a interpellé Vladimir Poutine sur les problèmes rencontrés par plusieurs organisations internationales en Russie.

Dans son discours d'inauguration, elle a demandé à ce que l'on "donne leur chance aux organisations non-gouvernementales, aux multiples associations dont nous savons en Allemagne qu'elles sont un moteur d'innovation". L'innovation sera un élément essentiel de la modernisation et la diversification de l'économie russe, a-t-elle dit. "Nous pensons que (la coopération) peut s'exprimer avec succès lorsqu'il existe une société civile dynamique", a également déclaré Merkel à son invité.

Très applaudis, ses propos étaient une allusion directe aux enquêtes menées en Russie contre plusieurs organisations internationales, dont des fondations politiques allemandes, enquêtes qui ont provoqué le courroux des partenaires de Moscou.

Dans un entretien à la première chaîne de télévision publique allemande ARD diffusé dimanche, le président russe avait à nouveau défendu ces inspections, estimant que le peuple russe avait "le droit" de savoir quelles organisations installées dans le pays recevaient un financement étranger "et dans quel but".

Devant le centre des congrès de Hanovre, qui accueillait la cérémonie d'inauguration, une centaine de personnes manifestaient pacifiquement, à l'appel d'Amnesty International et de Human Rights Watch, réclamant notamment qu'"on laisse tranquilles les ONG".

Sur la question des espaces de liberté laissés à la société civile, "il nous faut poursuivre la discussion", a dit Mme Merkel, qui devait à l'issue de la cérémonie dîner avec M. Poutine pour évoquer, entre autres, le cas des ONG contrôlées.

C'est la deuxième fois en six mois que Mme Merkel égratigne M. Poutine en public : en novembre 2012, Mme Merkel, lors d'un forum à Moscou rassemblant des représentants de la société civile des deux pays, s'était interrogée sur la condamnation de deux des membres du groupe Pussy Riot à deux ans de camp pour une "prière punk" anti-Poutine chantée dans la cathédrale de Moscou.

Des relations commerciales au beau fixe

De son côté, à Hanovre, M. Poutine, prenant la parole avant elle, a fait l'éloge des relations commerciales solides entre les deux pays. Le commerce bilatéral a atteint un plus haut historique de 74 milliards d'euros l'an dernier, a-t-il rappelé, ajoutant "je suis sûr que nous atteindrons 100 milliards bientôt".

La Russie était déjà le partenaire officiel de la Foire de Hanovre, qui se targue d'être le plus grand salon industriel du monde, en 2005, à une époque plus faste des relations germano-russes. De nombreux contrats avaient alors été signés en marge du salon, mais rien de tel n'est prévu cette année.

Il n'en reste pas moins que les liens économiques entre les deux pays sont forts et appelés à se renforcer. Le gaz russe est crucial pour l'approvisionnement en énergie de la première économie européenne.

Avec dépêches


Première publication : 08/04/2013

  • RUSSIE

    Vladimir Poutine promulgue une loi qualifiant les ONG "d'agents de l'étranger"

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Moscou place sous contrôle les ONG estampillées "agents de l'étranger"

    En savoir plus

  • RUSSIE

    La Douma adopte une loi pour contrôler les ONG

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)