Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

La dernière rue Maréchal-Pétain débaptisée en France

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2013

Le petit village de Belrain, dans la Meuse (Est), possédait la dernière rue en France dénommée en hommage au Maréchal-Pétain. Sur décision de ses élus, le lieu a été débaptisé et attend son nouveau nom.

La dernière "rue du Maréchal-Pétain", en France, a été débaptisée. Tel en a décidé le conseil municipal de la ville de Belrain, dans la Meuse (Est), gêné de cet hommage rendu à l’homme qui dirigea le gouvernement de Vichy durant la Seconde Guerre mondiale.

"La rue Pétain existait depuis les années 1930, sans que cela ne fasse véritablement de remous", a expliqué à l'AFP Patrick Gondouin, maire du village d’une quarantaine d’âmes, situé à quelques kilomètres de Verdun.

À l’époque de ce baptême, en effet, le Maréchal était considéré comme un héros national pour son rôle joué lors de la célèbre bataille de Verdun, ayant opposé les armées française et allemande en 1916, au plus fort de la Grande Guerre.

Futur hommage à Stéphane Hessel, ou à Raymond et Lucie Aubrac ?

Cependant, quelques années plus tard, c’est au gouvernement collaborationniste de Vichy, dont il a été l’homme fort pendant la Seconde Guerre mondiale, que son nom a été assimilé. "Lorsque j'ai été élu maire en 2008, ça m'avait titillé : je me doutais qu'un jour ou l'autre, ça allait poser un problème", poursuit Patrick Gondouin.

Par sept voix pour et une contre, la rue a finalement été débaptisée le 14 mars, à l'issue d'un conseil municipal extraordinaire. Un nouveau nom devrait lui être attribué à l'issue d'une consultation populaire dans le courant d'avril.

Parmi les propositions des administrés figurent les noms des résistants Stéphane Hessel ou Raymond et Lucie Aubrac. Mais d’autres sont en lice : "Dom Grégoire Berthelet, un moine bénédictin du XVIIIe siècle spécialiste du droit canon, ou des noms en rapport avec le lieu de la rue", a souligné le maire, qui dit "ne pas avoir de préférence particulière".
 

Première publication : 09/04/2013

  • HISTOIRE

    Un document inédit atteste de l'implication de Pétain dans les lois antisémites de 1940

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)