Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski se dit disposé à gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

Le grand rabbin de France assure qu'il ne démissionnera pas

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2013

Interrogé sur Radio Shalom, Gilles Bernheim a reconnu ce mardi être l'auteur de plagiats et ne pas être agrégé de philosophie. Le grand rabbin de France a cependant exclu de démissionner, se disant "solide" face aux critiques.

Le grand rabbin de France a mis fin, mardi 9 avril, à une semaine de silence. Invité sur Radio Shalom, Gilles Bernheim a reconnu avoir commis des plagiats et ne pas être agrégé de philosophie. Il a cependant exclu de démissionner, soutenant qu'une telle "initiative personnelle relèverait d'une désertion".

"Je travaille, j'assume chaque jour pleinement ma fonction de grand rabbin de France", a martelé Gilles Bernheim.

Concernant l'agrégation de philosophie, qu'il a reconnu ne pas détenir, il a évoqué un "événement tragique" survenu au moment du concours, sans donner davantage de précisions. "Le fait non pas de proclamer partout, mais de laisser dire que l'on est agrégé, permet de mettre un pansement sur une blessure qui est très forte et de vivre longtemps après", a-t-il argumenté.

Alors que Gilles Bernheim a reconnu mercredi dernier un plagiat concernant son ouvrage "Quarante méditations juives", l'universitaire Jean-Noël Darde a mis en lumière lundi soir deux autres cas de plagiat sur le site "Archéologie du copier-coller".

Désastre

Cette fois, les "emprunts" du grand rabbin, comme il les qualifie, concernent l'essai qu'il a fait paraître à l'automne contre le mariage pour tous, intitulé "Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : ce que l'on oublie souvent de dire". Un essai qui avait même été cité publiquement par le pape Benoît XVI en décembre dernier.

Sur son site, Jean-Noël Darde met en évidence le rapprochement qu'a fait un "vrai lecteur" entre certains passages de l'essai et l'ouvrage "L'idéologie du Gender. Identité reçue ou choisie", du prêtre Joseph-Marie Verlinde, fondateur de la Fraternité monastique de la famille de Saint-Joseph.

Un autre plagiat concerne la reprise, mot pour mot, d'une interview de Béatrice Bourges, présidente du Collectif pour l'enfance, catholique ultra-conservatrice en première ligne contre le mariage et l'adoption par les personnes de même sexe.

Ces révélations ont accru le sentiment de désastre ressenti au sein de la communauté juive, les uns plaidant pour un soutien inconditionnel à Gilles Bernheim, les autres appelant à sa démission.

Sur Radio Shalom, Gilles Bernheim s'est toutefois dit "solide" face aux pressions. "Les menaces sont toujours très brutales. Elles ont pour finalité d'exercer une forme de violence et de casser la personne. Je suis solide."

Avec dépêches
 

Première publication : 09/04/2013

COMMENTAIRE(S)