Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

Culture

Le Namibien Elemotho, Prix Découvertes RFI-FRANCE 24

© P. René-Worms | Marie-Christine Saragosse, Elemotho et Claudy Siar

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2013

De passage à Paris, le Namibien Elemotho a reçu le prix Découvertes RFI-France 24 qui lui avait été décerné en 2012. Le musicien part pour une tournée de trois mois à travers les capitales des pays d'Afrique.

Le compositeur, chanteur et guitariste namibien Elemotho se lance dans une tournée de trois mois, grâce au prix Découvertes RFI-France 24-2012. De passage au New Morning, à Paris, pour recevoir son prix, il se dit "sur un petit nuage", rapporte Afrik.com.
Avant Paris, Elemotho et les quatre musiciens de son groupe ont fait déjà étape au Ghana. Ses prochains concerts le mèneront en Mauritanie, en Guinée-Bissau, au Sénégal, au Niger, au Congo-Brazzaville… Sa tournée africaine s’achèvera le 19 juin à Windhoek, capitale de la Namibie, son pays natal.

Sa tournée est financée par les 10 000 euros offerts par RFI et France 24. "Pour une fois, je ne vais pas devoir être mon propre 'road manager', m’occuper de l’argent, de la publicité… et ne me concentrer que sur ma musique et mon public. C’est pas seulement une ouverture, c’est un piedestal ! Je suis très heureux", se confie le musicien à RFI.

Apprécié déjà en Europe, où il a tourné en Allemagne et en Espagne essentiellement, Elemotho va maintenant à la conquête de l’Afrique, continent qui est "très présent dans ses paroles et qu’il adore".
 

Première publication : 09/04/2013

COMMENTAIRE(S)