Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie: à Tataouine, le sit-in continue après les affrontements de lundi

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Arnold Schwarzenegger, Mr Muscle sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump - Emmanuel Macron : Poignée de main réussie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Robert Pattison surprend dans "Good time" des frères Safdie

En savoir plus

FOCUS

Irak : Kirkouk, laboratoire du vivre ensemble

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Donald Trump : "ceci n'est pas un président"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Moralisation de la vie politique, la boîte de Pandore"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie: Abdelmadjid Tebboune nommé Premier ministre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Mathieu Kassovitz, l'enfant terrible du cinéma français

En savoir plus

Culture

Le Namibien Elemotho, Prix Découvertes RFI-FRANCE 24

© P. René-Worms | Marie-Christine Saragosse, Elemotho et Claudy Siar

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2013

De passage à Paris, le Namibien Elemotho a reçu le prix Découvertes RFI-France 24 qui lui avait été décerné en 2012. Le musicien part pour une tournée de trois mois à travers les capitales des pays d'Afrique.

Le compositeur, chanteur et guitariste namibien Elemotho se lance dans une tournée de trois mois, grâce au prix Découvertes RFI-France 24-2012. De passage au New Morning, à Paris, pour recevoir son prix, il se dit "sur un petit nuage", rapporte Afrik.com.
Avant Paris, Elemotho et les quatre musiciens de son groupe ont fait déjà étape au Ghana. Ses prochains concerts le mèneront en Mauritanie, en Guinée-Bissau, au Sénégal, au Niger, au Congo-Brazzaville… Sa tournée africaine s’achèvera le 19 juin à Windhoek, capitale de la Namibie, son pays natal.

Sa tournée est financée par les 10 000 euros offerts par RFI et France 24. "Pour une fois, je ne vais pas devoir être mon propre 'road manager', m’occuper de l’argent, de la publicité… et ne me concentrer que sur ma musique et mon public. C’est pas seulement une ouverture, c’est un piedestal ! Je suis très heureux", se confie le musicien à RFI.

Apprécié déjà en Europe, où il a tourné en Allemagne et en Espagne essentiellement, Elemotho va maintenant à la conquête de l’Afrique, continent qui est "très présent dans ses paroles et qu’il adore".
 

Première publication : 09/04/2013

COMMENTAIRE(S)