Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Culture

Le Namibien Elemotho, Prix Découvertes RFI-FRANCE 24

© P. René-Worms | Marie-Christine Saragosse, Elemotho et Claudy Siar

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2013

De passage à Paris, le Namibien Elemotho a reçu le prix Découvertes RFI-France 24 qui lui avait été décerné en 2012. Le musicien part pour une tournée de trois mois à travers les capitales des pays d'Afrique.

Le compositeur, chanteur et guitariste namibien Elemotho se lance dans une tournée de trois mois, grâce au prix Découvertes RFI-France 24-2012. De passage au New Morning, à Paris, pour recevoir son prix, il se dit "sur un petit nuage", rapporte Afrik.com.
Avant Paris, Elemotho et les quatre musiciens de son groupe ont fait déjà étape au Ghana. Ses prochains concerts le mèneront en Mauritanie, en Guinée-Bissau, au Sénégal, au Niger, au Congo-Brazzaville… Sa tournée africaine s’achèvera le 19 juin à Windhoek, capitale de la Namibie, son pays natal.

Sa tournée est financée par les 10 000 euros offerts par RFI et France 24. "Pour une fois, je ne vais pas devoir être mon propre 'road manager', m’occuper de l’argent, de la publicité… et ne me concentrer que sur ma musique et mon public. C’est pas seulement une ouverture, c’est un piedestal ! Je suis très heureux", se confie le musicien à RFI.

Apprécié déjà en Europe, où il a tourné en Allemagne et en Espagne essentiellement, Elemotho va maintenant à la conquête de l’Afrique, continent qui est "très présent dans ses paroles et qu’il adore".
 

Première publication : 09/04/2013

COMMENTAIRE(S)