Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violence au Burundi : la crainte de l'escalade

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tour d'horizon des initiatives d'aide aux migrants et réfugiés qui sont lancées en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants : L'Europe indignée, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La crise des ordures au Liban : un raz-le-bol exacerbé

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses du palais de l'Élysée

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : quelle est l'influence de l'extrême droite ?

En savoir plus

TECH 24

IFA 2015 : retour vers le futur

En savoir plus

MODE

Quand la lingerie triomphe !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec les migrants face au "rideau de fer" hongrois

En savoir plus

Culture

Le Namibien Elemotho, Prix Découvertes RFI-FRANCE 24

© P. René-Worms | Marie-Christine Saragosse, Elemotho et Claudy Siar

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/04/2013

De passage à Paris, le Namibien Elemotho a reçu le prix Découvertes RFI-France 24 qui lui avait été décerné en 2012. Le musicien part pour une tournée de trois mois à travers les capitales des pays d'Afrique.

Le compositeur, chanteur et guitariste namibien Elemotho se lance dans une tournée de trois mois, grâce au prix Découvertes RFI-France 24-2012. De passage au New Morning, à Paris, pour recevoir son prix, il se dit "sur un petit nuage", rapporte Afrik.com.
Avant Paris, Elemotho et les quatre musiciens de son groupe ont fait déjà étape au Ghana. Ses prochains concerts le mèneront en Mauritanie, en Guinée-Bissau, au Sénégal, au Niger, au Congo-Brazzaville… Sa tournée africaine s’achèvera le 19 juin à Windhoek, capitale de la Namibie, son pays natal.

Sa tournée est financée par les 10 000 euros offerts par RFI et France 24. "Pour une fois, je ne vais pas devoir être mon propre 'road manager', m’occuper de l’argent, de la publicité… et ne me concentrer que sur ma musique et mon public. C’est pas seulement une ouverture, c’est un piedestal ! Je suis très heureux", se confie le musicien à RFI.

Apprécié déjà en Europe, où il a tourné en Allemagne et en Espagne essentiellement, Elemotho va maintenant à la conquête de l’Afrique, continent qui est "très présent dans ses paroles et qu’il adore".
 

Première publication : 09/04/2013

COMMENTAIRE(S)