Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet Retour à Phnom Penh

En savoir plus

DÉBAT

Rapprochement États-Unis - Cuba : la fin du castrisme ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ébossé : une contre-autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Hacking de Sony Pictures : la victoire de Pyongyang

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Croissance : l'Insee prévoit une embellie en 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les stéréotypes garçon-fille en augmentation dans le monde du jouet

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

EUROPE

50 000 tonnes de viande de bœuf vendues en Europe pourraient contenir du cheval

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/04/2013

L'autorité néerlandaise de la sécurité alimentaire a ordonné le retrait de la vente de quelque 50 000 tonnes de viande de bœuf qui pourraient avoir été mélangées à de la viande de cheval. Près de 370 sociétés à travers l'Europe en ont acheté.

Le scandale de la viande de cheval va-t-il être relancé par une nouvelle affaire ? C'est en tout cas ce que laissent craindre les déclarations inquiétantes des autorités sanitaires néerlandaises (NVWA) : elles ont indiqué, mercredi 10 avril, que quelque 50 000 tonnes de viande de bœuf "pourraient avoir été mélangées avec de la viande de cheval". Une viande qui a ensuite été vendue à près de 370 entreprises à travers l'Europe par l'intermédiaire du grossiste néerlandais Willy Selten.

"La NVWA s'en remet à la prise de responsabilités de la part des acheteurs [les clients du grossiste, NDLR] afin qu'ils retirent du marché les produits fabriqués avec la viande provenant de chez Selten", a ajouté la NVWA dans un communiqué. Elle précise toutefois que si la sécurité de la viande ne peut être garantie, "il n'y a pas de signes indiquant un danger pour la santé publique".

370 acheteurs à travers l'Europe

Les autorités sanitaires ont indiqué avoir informé 130 acheteurs néerlandais que la viande qu'ils ont achetée auprès de la société Selten pourrait être mélangée à de la viande de cheval, l'enquête de la NVWA et du parquet ayant montré que l'origine de la viande vendue par cette société était "peu claire ou inconnue". Ces 130 acheteurs néerlandais ont "vraisemblablement" retravaillé la viande pour la vendre à leur tour à d'autres sociétés, selon la NVWA.

Ces sociétés sont, dès lors, tenues de tracer tous les produits en question, d'informer leurs partenaires commerciaux et disposent de deux semaines pour "mener l'enquête" avant d'informer le NVWA des résultats de leurs investigations, qui seront contrôlées par la NVWA elle-même.

Environ 370 acheteurs à travers l'Europe, dont en Allemagne, en France et en Espagne, ont été prévenus grâce au "système d'alerte rapide pour la nourriture" via leurs gouvernements respectifs, qui seront responsables d'éventuelles mesures à prendre.

Selten transformait des carcasses de chevaux

Le secteur agroalimentaire est encore sous le coup de l'affaire qui a éclaté en février avec la découverte, au Royaume-Uni, de viande chevaline dans des lasagne censées être au bœuf. Le scandale a ensuite fait tâche d'huile en Europe. 

La société Selten n'est, elle, pas inconnue des autorités néerlandaises. Le parquet avait déjà annoncé, en février, avoir effectué une perquisition dans cette société située dans la ville de Oss, dans le sud-est des Pays-Bas. Selon le parquet, la société transformait des carcasses de chevaux en provenance des Pays-Bas et d'Irlande en morceaux de viande, pour ensuite les mélanger à de la viande de bœuf. L'entreprise revendait ces mélanges comme étant de la viande de bœuf pure.

Les autorités néerlandaises avaient indiqué à l'époque que la société propriétaire de l'usine était suspectée de fraude et de blanchiment d'argent. Des documents administratifs ont été saisis lors de la perquisition.

Avec dépêches

Première publication : 10/04/2013

  • Viande de cheval : Spanghero dans la tourmente

    En savoir plus

  • AGROALIMENTAIRE

    Du porc décelé dans des produits halal en Norvège et en Grande-Bretagne

    En savoir plus

  • SALON DE L'AGRICULTURE

    Vendre localement, l'antidote au scandale de la viande de cheval

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)