Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES ARTS DE VIVRE

L'art de la bûche

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Gastronomie, la nouvelle cuisine des affaires étrangères

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Deuxième tour de l'élection présidentielle en Grèce

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle tunisienne : le face à face Essebsi - Marzouki

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ébossé : une contre-autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

États-Unis - Cuba, un rapprochement historique

En savoir plus

SPORT

Face au Barça, le PSG condamné à l'exploit

© afp

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 10/04/2013

Le Paris Saint-Germain doit réaliser un exploit pour éliminer le FC Barcelone de la Ligue des champions lors du quart de finale retour. Même si la présence de Lionel Messi est encore incertaine, le Barça reste le grand favori.

Bien que les joueurs du PSG aient arraché le match nul face aux Catalans la semaine dernière au Parc des Princes (2-2), les statistiques du club blaugrana en Ligue des champions viennent calmer les ardeurs parisiennes.

Tout d’abord, ce résultat nul, avec deux buts marqués à l'extérieur, donne au Barça 80% de chances de se qualifier. Ensuite, les Espagnols vont disputer mercredi 10 avril le 15e quart de finale de C1 de leur histoire et sur les 14 précédents, il ne leur est arrivé de se faire éliminer qu’à deux reprises, ce qui constitue un record dans la compétition.

Le Barça vise une 6e demi-finale en 6 ans

Mieux, le FC Barcelone n’a plus perdu à domicile dans cette épreuve depuis octobre 2009, soit l’équivalent de 16 victoires et quatre nuls (défaite 2-1 face au Rubin Kazan, NDLR). La dernière équipe européenne venue dans l’antre du Barça au Camp Nou a d’ailleurs pris une correction. Vainqueur 2-0 lors du huitième de finale aller, l’AC Milan s’est fait corriger 4-0 en Catalogne lors du match retour !


Pour espérer se qualifier, le PSG devra donc effacer l'handicap des deux buts encaissés à domicile. L’entraîneur parisien Carlo Ancelotti a justement préparé mentalement ses joueurs à une victoire et à rien d’autre.
 

Le technicien italien, vainqueur à quatre reprises de cette compétition (deux fois en tant que joueur et deux autres comme entraîneur), pense vraiment qu’il existe une chance pour son équipe de se qualifier pour le dernier carré. "Tout le monde pense que nous n’avons pas beaucoup de chances face au Barça, mais nous en avons une petite et on va la jouer à fond."


Beckham et Motta titulaires ?

Fidèle à la devise parisienne "fluctuat nec mergitur" ("flotte sans être submergé"), le club de la capitale a souvent tangué lors du match aller, mais sa combativité lui a permis d'égaliser par deux fois, dont la deuxième à la dernière seconde. Une double égalisation qui a montré qu'on pouvait rivaliser avec un Barça maître de la possession de balle.


Malheureusement, le gros point noir du côté du PSG est la suspension de Blaise Matuidi. Pour composer son milieu de terrain, Ancelotti disposera donc de quatre options : Marco Verratti, David Beckham, Clément Chantôme et Thiago Motta.

Le tandem Beckham-Motta tient la corde mais la condition physique de l’Italien, qui enchaîne les blessures depuis la finale de l’Euro 2012 (perdue face à l’Espagne, NDLR), semble encore un peu juste. Mais s'il est apte, l’Italien a le poids, l'expérience et le talent pour contrarier son ancien club. Et si on ajoute Maxwell et Zlatan Ibrahimovic, toujours revanchard contre une institution qui lui a préféré Messi lors de son unique saison en Catalogne, le PSG peut compter sur trois ex-Barcelonais !

Derrière, la défense devrait raisonnablement être menée par le "monstre" Silva, malgré la tentative d'Ancelotti de brouiller les cartes. Mardi encore, le Brésilien n’a pas participé pleinement à l’entraînement. Alors intox de la part d’Ancelotti ?

L’incertitude Messi

De son côté, l’entraîneur du FC Barcelone Tito Vilanova doit gérer le cas Lionel Messi, buteur à l'aller mais sorti blessé au bout de 45 minutes.

L’absence du quadruple Ballon d'Or serait un évident coup dur pour son équipe, qui attend son 60e but en C1, le 9e cette saison. Pour atténuer cette crainte, Cesc Fabregas a inscrit dimanche contre Majorque le premier triplé d'un Espagnol en Liga depuis 2001 !

L'autre chantier pour le Barça est de rebâtir une défense puisque ni Carles Puyol ni Javier Mascherano ne seront présents. Dominé par Ibrahimovic à l'aller, Gérard Piqué ne sait pas qui l'accompagnera, le jeune Bartra ayant tout de même une longueur d'avance sur les habituels milieux Busquets et Song.

Mais la question est surtout de savoir quelle attitude adoptera le Barça adorateur du beau jeu mais échaudé par la bousculade d'il y a une semaine ? Contre l’AC Milan, au tour précédent, la donne était simple: battu en Lombardie, il fallait renverser la vapeur ensuite. Mais là face à Paris ?

Le PSG présente un bilan parfaitement équilibré face au FC Barcelone avec une victoire, deux nuls, une défaite, cinq buts marqués et autant encaissés. À noter que la dernière élimination du Barça à ce niveau de la compétition remonte à 1995... Justement contre le PSG, qui disputait alors son deuxième quart de C1. Dix-huit ans plus tard, le club parisien a enfin l’occasion de récidiver…

Première publication : 10/04/2013

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Carlo Ancelotti : "Cela va être une belle soirée"

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Iniesta : "Le Barça n'est pas dépendant de Messi"

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le PSG peut continuer à "rêver plus grand"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)