Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 15/04/2013

Épidémie de cancers en Chine

Aujourd’hui sur le net, la Chine est confrontée à une épidémie de cancers, la Toile réagit. Le « quidditching » est la tendance virale du moment. Et un internaute photographie les passagers dormant dans les transports en commun.

Épidémie de cancers en Chine

Selon une récente étude menée au niveau national et divulguée par la presse locale, 6 cas de cancers sont diagnostiqués chaque minute en Chine, ce qui fait qu’environ 8 500 nouveaux cas sont répertoriés quotidiennement dans le pays. Des chiffres impressionnants qui font froids dans le dos et qui n’ont pas manqué de faire réagir les utilisateurs des réseaux sociaux.

En effet, de nombreux internautes du pays se sont rapidement rués sur le web pour dénoncer une situation qualifiée de dramatique à l’image de cet utilisateur de Sina Weibo, l’équivalent chinois de Twitter, qui explique que l’épidémie de cancers qui touche son pays est, selon lui, le résultat du développement débridé qu’a connu la Chine ces 30 dernières années. Un développement qui s’est fait, de son point de vue, au détriment de la protection de l’environnement et de la population.

Et les témoignages en ligne se multiplient pour confirmer la teneur des informations contenues dans l’étude récemment rendue publique. Cet internaute affirme ainsi que dans son village d’origine, des dizaines de personnes âgées de 30 à 50 ans ont été victimes d’un cancer ces dernières années. Une recrudescence inquiétante pour l’instant inexpliquée qui devrait, selon lui, pousser les autorités du pays à ouvrir une enquête pour tenter d’y trouver une explication.

Mais si une partie de la Toile chinoise semble avoir découvert l’ampleur du phénomène grâce la publication de ces chiffres, c’est loin d’être le cas de tous les utilisateurs du web. Cet internaute rappelle ainsi ironiquement, en faisant référence aux nombreux scandales sanitaires qui ont ébranlé la Chine récemment, qu’il n’est pas surprenant de voir une telle épidémie de cancers quand ses concitoyens mangent régulièrement, sans le savoir, des produits toxiques ou respirent un air très pollué dans les grandes villes du pays.


Le « quidditching », la tendance qui balaie tout sur son passage

Les mises en scènes photographiques rendant hommage à des personnages de films ou de bande dessinée sont décidemment à la mode actuellement sur la Toile. En effet, après le « kaméhaméhing » qui incitait les internautes à imiter la gestuelle du héros de manga Dragon Ball, et le « Vadoring » qui consistait pour les utilisateurs des réseaux sociaux à se prendre en photos en train d’étrangler à distance un adversaire en faisant usage du côté obscur de la Force à la manière de Dark Vador, une nouvelle tendance a récemment fait son apparition en ligne : le « quidditching »…

Une pratique née au Japon et dont le nom fait référence au « Quidditch », un sport fictif issu de la saga Harry Potter qui oppose des joueurs chevauchant des balais volants, explique le site Kotaku qui s’est penché sur le phénomène viral du moment. Une tendance qui consiste comme on peut le voir ici à se mettre en scène sur un balai flottant dans les airs à l’image de ce que fait l’apprenti sorcier dans les adaptations cinématographiques des romans de JK Rowling.

Et si cette mode est d’abord apparue sur les réseaux sociaux nippons, elle n’a pas tardé à submerger le reste de la Toile comme le prouve, entre autres, cette page Facebook dédiée à cette pratique décalée sur laquelle on trouve des dizaines de photos d’adeptes du « quidditch » venues des quatre coins du monde.

Des clichés qui pourraient rapidement laisser place à des clips de « quidditching », certains comme cet utilisateur de Vine, le service vidéo de Twitter, ayant réussi à se filmer en train de pratiquer cette discipline étonnante.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Que ce soit à cause d’une nuit trop courte, d’un travail harassant ou encore d’une soirée trop arrosée, il n’est pas rare de croiser des usagers du métro en train de dormir dans les rames. Un phénomène qui amuse énormément le créateur du compte Twitter @SleepyCommuters qui s’est récemment décidé à compiler les clichés volés de personnes faisant la sieste dans les transports en commun. Une initiative très drôle à laquelle les adeptes du site de microblogging peuvent participer en partageant leurs propres photos de dormeurs du métro.

 

Quand les « stormtroopers » se détendent

Que font les stormtroopers, les soldats à la solde de Dark Vador dans la Guerre des Etoiles, lorsqu’ils ne se battent pas contre des Jedi et qu’ils ont un peu de temps libre ? Et bien ils passent tout simplement un petit moment en famille. C’est en tout cas ce que s’est imaginée la photographe Leah Minium qui propose de découvrir sur son blog des clichés mettant en scène les membres des troupes de l’Empire Galactique en train de se détendre avec leurs proches. Des images amusantes qui permettent de se faire une idée du quotidien des fameux stormtroopers lorsqu’ils ne sont pas sur les champs de bataille interstellaires.

 

Video of the day

Est-il possible de pleurer dans l’espace et si oui que se passent-ils avec les larmes ? Deux questions intrigantes auxquelles vient de répondre l’astronaute canadien adepte des réseaux sociaux, Chris Hadfield, dans cette vidéo filmée depuis la station spatiale internationale. Une expérience étonnante qui montre que du fait de l’absence d’apesanteur, les larmes ne coulent pas mais s’accumulent sous les yeux du pleureur pour former une petite flaque d’eau remuante.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus