Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'important, c'est de participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Erdogan : "Les putschistes avouent que les instructions sont venues de Gülen"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le G20 presse le Royaume-Uni de lancer ses négociations commerciales avec l'UE

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

FRANCE

Jérôme Cahuzac "déménage tous les deux jours pour fuir la pression"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/04/2013

Plus de huit jours après le début du scandale, Jérôme Cahuzac se livre dans un entretien publié dans "La Dépêche du Midi". L'ex-ministre se dit traqué et affirme n'avoir "pas encore pris de décision" pour son siège de député à l'Assemblée nationale.

Dans un entretien publié jeudi 11 avril dans "La Dépêche du Midi", l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac revient pour la première fois sur l'affaire déclenchée par ses aveux et sa mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale le 2 avril. Il a fait état de la "pression" exercée sur lui. "Je déménage tous les deux jours pour fuir la pression", a-t-il dit par téléphone au journal. Il se déplaca ainsi chez des proches et des membres de sa famille "en Normandie, en Bretagne ou à Gujan-Mestras sur les bords du Bassin d'Arcachon".

Concernant un éventuel retour à l'Assemblée nationale évoqué par des rumeurs cette semaine, Jérôme Cahuzac ne s'est pas encore décidé. "C'est trop tôt, je n'ai pas encore pris ma décision", a-t-il affirmé.

Jean-Claude Gouget, devenu député du Lot-et-Garonne lors de l'entrée au gouvernement de Jérôme Cahuzac, avait assuré mercredi sur RTL que l'ex-ministre réfléchissait à l'éventualité de revenir à l'Assemblée, et se donnait "15 jours". Une éventualité exclue par le président François Hollande. "Comment revenir au Parlement, là où un mensonge a été prononcé ?", s'est-il indigné au cours de l'allocution prononcée à l'issue du Conseil des ministres mercredi 10 avril.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 11/04/2013

  • FRANCE

    Les annonces de François Hollande sévèrement critiquées par l'opposition

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parti socialiste exclut Jérôme Cahuzac

    En savoir plus

  • FRANCE

    Patricia Cahuzac a-t-elle précipité la chute de son époux?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)