Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Culture

Maître de la lumière, le peintre franco-chinois Zao Wou-ki s'est éteint

© AFP

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 11/04/2013

Né à Pékin en 1920, le peintre et graveur Zao Wou-ki s'est installé en 1948 à Paris, dans le 14e arrondissement. Il était devenu l’un des illustres représentants de l’abstraction lyrique. Il est mort le 9 avril en Suisse.

Le peintre franco-chinois Zao Wou-ki a finalement rendu l’âme au bord du lac Léman, près de Nyon, le 9 avril 2013, lui qui avait tant aimé observer les humeurs changeantes du ciel et des eaux du vaste lac chinois de l’Ouest, dans la ville de Hanghzou où il avait étudié les Beaux-Arts. Mais c’est à Paris que cet artiste avait passé le plus clair de sa vie, dans le 14e arrondissement, où il avait décidé de vivre dès l’âge de 28 ans, en 1948.
 
Depuis ses premiers pas en calligraphie aux côtés de son grand-père jusqu’à sa grande notoriété sur le marché de l’art international, en passant par sa lancée dans l’abstraction lyrique à partir de 1954, le peintre et graveur Zao Wou-ki a connu une carrière qui a fini parmi les plus grandes ventes d’art contemporain chez Sotheby’s et Christie’s – l’une de ses toiles a atteint 5,8 millions de dollars lors d’une vente à Hong Kong en 2008. À partir de 1983, l’artiste est invité dans son pays natal, la Chine, où il ne s’était pas rendu depuis plus de trente ans, et y donne une série de cours sur l'art occidental, autrefois prohibé.
 
Ami avec Pierre Soulages et Hans Hartung, membre de l’école de Paris puis rattaché à l’abstraction lyrique aux côtés de Georges Mathieu, académicien des beaux-arts depuis 2002, Zao Wou-ki avait obtenu la nationalité française avec l’aide du ministre de la culture André Malraux, en 1964.

Le peintre, affaibli par la maladie d’Alzheimer, s’était installé en Suisse il y a deux ans, poussé par son épouse, Françoise Marquet, ancienne conservatrice au Musée d’art moderne de la ville de Paris - une décision qui est au cœur d’une bataille judiciaire au sein de la famille.

 

Première publication : 11/04/2013

COMMENTAIRE(S)