Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Afrique

Les premiers soldats français rentrent du Mali

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/04/2013

Une centaine de soldats français de l'opération Serval sont arrivés jeudi en France, conformément au calendrier de retrait des troupes françaises du Mali. En juillet, il ne devrait rester que 2 000 soldats français contre 4 000 actuellement.

Après trois mois de présence au Mali, les premiers soldats français sont rentrés jeudi 11 avril en France conformément au calendrier prévu par le président François Hollande.

Environ 120 hommes, du 1er Régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) de Pamiers, du 35e Régiment d'artillerie parachutiste (35e RAP) de Tarbes (Hautes-Pyrénées) et de la 11e Brigade parachutiste se sont posés et ont commencé à débarquer vers 15H30 à Blagnac, près de Toulouse matérialisant ainsi le début du retrait progressif de l'armée française.

"Ils rentrent (...) d'une belle mission de deux mois et demi sur zone", a déclaré le chef de corps du 1er RCP, le colonel Antoine de Loustal, venu les accueillir, "ce n'était pas quelque chose de simple. Ils ont été au contact (...) Il y a eu des combats extrêmement rudes face à des gens déterminés, fanatiques". Maintenant, "ils vont pouvoir un peu souffler", a-t-il ajouté.

Mobilisés dans l'urgence au mois de janvier dans le cadre de l’opération Serval, ces soldats ont en effet livré de difficiles combats contre les islamistes tout en leur infligeant de lourdes pertes, notamment dans le massif montagneux de l'Adrar des Ifoghas. Ils ont néanmoins souffert eux aussi de pertes humaines : cinq soldats français ont perdu la vie durant les combats.

Le nombre de soldats français présents au Mali s'élève à quelque 4 000 hommes. Ce début de retrait, très politique, sert essentiellement à montrer que la France entend passer au plus vite le relais aux forces africaines au Mali. Paris devrait donc poursuivre le rapatriement de ses soldats dans les semaines à venir en vue de ramener ses effectifs à 2 000 hommes en juillet. Paris maintiendra en outre un millier de soldats sur le terrain "de façon permanente", capables d’intervenir rapidement si nécessaire.

Avec dépêches

Première publication : 11/04/2013

  • MALI

    Les troupes de la Cédéao "totalement incapables", estime le Pentagone

    En savoir plus

  • MALI

    Les soldats français ratissent la région de Gao, fief du Mujao

    En savoir plus

  • MALI

    Mille soldats français resteront au Mali "de façon permanente"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)