Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Afrique

Les premiers soldats français rentrent du Mali

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/04/2013

Une centaine de soldats français de l'opération Serval sont arrivés jeudi en France, conformément au calendrier de retrait des troupes françaises du Mali. En juillet, il ne devrait rester que 2 000 soldats français contre 4 000 actuellement.

Après trois mois de présence au Mali, les premiers soldats français sont rentrés jeudi 11 avril en France conformément au calendrier prévu par le président François Hollande.

Environ 120 hommes, du 1er Régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) de Pamiers, du 35e Régiment d'artillerie parachutiste (35e RAP) de Tarbes (Hautes-Pyrénées) et de la 11e Brigade parachutiste se sont posés et ont commencé à débarquer vers 15H30 à Blagnac, près de Toulouse matérialisant ainsi le début du retrait progressif de l'armée française.

"Ils rentrent (...) d'une belle mission de deux mois et demi sur zone", a déclaré le chef de corps du 1er RCP, le colonel Antoine de Loustal, venu les accueillir, "ce n'était pas quelque chose de simple. Ils ont été au contact (...) Il y a eu des combats extrêmement rudes face à des gens déterminés, fanatiques". Maintenant, "ils vont pouvoir un peu souffler", a-t-il ajouté.

Mobilisés dans l'urgence au mois de janvier dans le cadre de l’opération Serval, ces soldats ont en effet livré de difficiles combats contre les islamistes tout en leur infligeant de lourdes pertes, notamment dans le massif montagneux de l'Adrar des Ifoghas. Ils ont néanmoins souffert eux aussi de pertes humaines : cinq soldats français ont perdu la vie durant les combats.

Le nombre de soldats français présents au Mali s'élève à quelque 4 000 hommes. Ce début de retrait, très politique, sert essentiellement à montrer que la France entend passer au plus vite le relais aux forces africaines au Mali. Paris devrait donc poursuivre le rapatriement de ses soldats dans les semaines à venir en vue de ramener ses effectifs à 2 000 hommes en juillet. Paris maintiendra en outre un millier de soldats sur le terrain "de façon permanente", capables d’intervenir rapidement si nécessaire.

Avec dépêches

Première publication : 11/04/2013

  • MALI

    Les troupes de la Cédéao "totalement incapables", estime le Pentagone

    En savoir plus

  • MALI

    Les soldats français ratissent la région de Gao, fief du Mujao

    En savoir plus

  • MALI

    Mille soldats français resteront au Mali "de façon permanente"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)