Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Proche-Orient : Hébron, symbole d’une paix qui semble impossible

En savoir plus

SUR LE NET

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les temps forts musicaux de l'année 2014

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

L'art de la bûche

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Gastronomie, la nouvelle cuisine des affaires étrangères

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Deuxième tour de l'élection présidentielle en Grèce

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle tunisienne : le face à face Essebsi - Marzouki

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

Economie

Windows 8, un handicap pour les ventes de PC

© AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 11/04/2013

Selon un rapport alarmiste sur le secteur des ordinateurs personnels, le nouveau système d’exploitation de Microsoft, Windows 8, n’a pas seulement "échoué à enrayer la chute des ventes de PC, mais a même contribué à les ralentir".

C’est une crise comme jamais auparavant les constructeurs de PC n’en avaient connu. Au premier trimestre 2013, les ventes d’ordinateurs personnels dans le monde ont chuté de 13,7% par rapport à la fin de l’année 2012, d’après une étude alarmiste publiée mercredi 10 avril par le cabinet américain d’analyse IDC (International Data Corporation).

Cette société avait certes anticipé un recul, mais “seulement” de 7,7%. La chute constatée des ventes de PC est la pire enregistrée par IDC depuis qu’elle s’intéresse à ce marché en 1994. Dans ce secteur en forte perte de vitesse, seul le Chinois Lenovo s’en sort... à peu près. Deuxième constructeur d’ordinateurs personnels après le géant américain HP, ses ventes ont stagné au premier trimestre 2013. Une performance au regard de HP (-23,7%), Dell (-10,9%) ou encore Acer (-31,3%).

La dégradation du marché des PC

La dégringolade des ventes d’ordinateurs portables serait avant tout à mettre sur le compte de Windows 8. Le nouveau système d’exploitation de Microsoft est épinglé par IDC comme le principal responsable de la détérioration du secteur. Censé révolutionner la manière d’utiliser le PC, Windows 8 “n’a pas seulement échoué à relancer les ventes d’ordinateurs mais à même contribué à les ralentir”, constate Bob O'Donnell, vice-président d’IDC. Après sa sortie en octobre 2012, la chute des ventes s’est en effet accélérée, note le quotidien économique américain "Wall Street Journal".

Windows 8, trop révolutionnaire ?

Les problèmes du nouveau système d’exploitation made in Microsoft sont nombreux. “Les changements radicaux apportés à l’interface, la disparition du bouton ‘start’ et le coût supplémentaire à payer pour les nouvelles fonctions tactiles de Windows ont réduit l’attractivité des PC par rapport aux tablettes et autres produits informatiques [Mac, NDLR]”, affirme Bod O’Donnel.

Dans le même temps, les produits Apple (iPhone, iPad et Mac) tout comme les smartphones Android ont de leur côté continué à croître sur cette période, souligne de son côté le cabinet américain d’analyse Gartner. Une bonne forme à mettre sur le compte de la simplicité d’utilisation et de l’innovation de ces terminaux. Le défunt fondateur d’Apple, Steve Jobs, n’avait-il d’ailleurs pas prédit lors du lancement de l’iPad, en 2010, que sa tablette marquait le début de l’”ère post-PC “ ?

Autre signe du mauvais démarrage de Windows 8 : la réticence du monde professionnel à investir dans ce nouveau produit Microsoft. Les entreprises - clients essentiels pour le géant de Redmond - rechigneraient actuellement à mettre à jour leur parc de PC car “les bénéfices du nouveau système d’exploitation ne sont pas suffisants pour justifier le coût de formation des employés [à Windows 8, NDLR]”, remarque CIO Journal, le blog du "Wall Street Journal" consacré aux relations entre informatique et univers professionnel.

Jusqu'à présent Windows était la principale source de revenus de Microsoft (5,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires pendant les trois derniers mois de 2012). La méfiance des consommateurs à l’égard du nouveau système d’exploitation pourrait forcer le géant de Redmond à accélerer la diversification de ses activités.

Première publication : 11/04/2013

  • INFORMATIQUE

    Ordinateurs portables : avec le ChromeBook Pixel, Google s'attaque au MacBook Air d'Apple

    En savoir plus

  • INFORMATIQUE

    Dell rachète... Dell

    En savoir plus

  • INFORMATIQUE

    Chine : la success story du fabricant de PC Lenovo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)