Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

FRANCE

Ayrault inflexible sur la politique de transparence du patrimoine des élus

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/04/2013

Sur RTL, Jean-Marc Ayrault a affirmé qu'il irait "jusqu'au bout" sur la transparence du patrimoine des élus. Le Premier ministre a aussi assuré que son ministre de l'Économie Pierre Moscovici n'était pas au courant du compte suisse de Jérôme Cahuzac.

Le Premier ministre ne compte pas céder. Jean-Marc Ayrault a affirmé vendredi 12 avril sur les ondes de RTL qu'il irait "jusqu'au bout" sur la transparence du patrimoine des élus, qui est, selon lui, "nécessaire". Il a ajouté qu'il publierait la composition de son patrimoine le 15 avril comme les membres de son gouvernement. "Il y a un besoin de transparence, vous savez bien", a indiqué le numéro 1 du gouvernement au micro de Jean-Michel Apathie. "D'autres pays l'ont fait avant nous et ne s'en portent pas plus mal", a-t-il ensuite expliqué au journaliste.

"Nous irons jusqu'au bout à travers le projet de loi" qui sera présenté le 24 avril, a  renchéri le chef du gouvernement, même s'il a entendu "des craintes de certains élus". Parmi eux, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a fait part de sa crainte d'un "voyeurisme" dans la publication des déclarations de patrimoine.

Et le Premier ministre ne compte d'ailleurs pas s'arrêter là car, à l'avenir, les patrons des grands exécutifs locaux seront également concernés par la mesure. "De toute façon, si ce n'est pas dans la loi, ceux qui refusent de le faire, seront contraints de répondre à une question qui sera posée par l'opinion", a fait valoir le chef du gouvernement.

"Moscovici n'avait pas d'information"

Jean-Marc Ayrault a également affirmé que son ministre de l'Economie Pierre Moscovici "n'avait pas d'information" en décembre sur l'existence d'un compte caché de Jérôme Cahuzac à l'étranger. "J'ai demandé à Pierre Moscovici au mois de décembre quelles étaient les informations dont il disposait, il a dit exactement ce qu'il a dit à l'Assemblée nationale, aux journalistes, aux présidents des commissions des Finances de l'Assemblée nationale et du Sénat: il n'avait pas d'information", a assuré le Premier ministre.
              
Interrogé sur l'envoi d'une mission en Suisse pour enquêter sur un éventuel compte, comme le sous-entendait jeudi l'hebdomadaire "Valeurs actuelles", il a répondu: "A ma connaissance, non". Quant à savoir si Pierre Moscovici a "instrumentalisé l'administration fiscale", le Premier ministre a ajouté: "Je ne le crois pas un seul instant".          

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 12/04/2013

  • FRANCE

    Les annonces de François Hollande sévèrement critiquées par l'opposition

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Parquet financier : "François Hollande n’apporte aucune avancée"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Des politiques jouent la transparence en publiant leur patrimoine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)