Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Ayrault inflexible sur la politique de transparence du patrimoine des élus

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/04/2013

Sur RTL, Jean-Marc Ayrault a affirmé qu'il irait "jusqu'au bout" sur la transparence du patrimoine des élus. Le Premier ministre a aussi assuré que son ministre de l'Économie Pierre Moscovici n'était pas au courant du compte suisse de Jérôme Cahuzac.

Le Premier ministre ne compte pas céder. Jean-Marc Ayrault a affirmé vendredi 12 avril sur les ondes de RTL qu'il irait "jusqu'au bout" sur la transparence du patrimoine des élus, qui est, selon lui, "nécessaire". Il a ajouté qu'il publierait la composition de son patrimoine le 15 avril comme les membres de son gouvernement. "Il y a un besoin de transparence, vous savez bien", a indiqué le numéro 1 du gouvernement au micro de Jean-Michel Apathie. "D'autres pays l'ont fait avant nous et ne s'en portent pas plus mal", a-t-il ensuite expliqué au journaliste.

"Nous irons jusqu'au bout à travers le projet de loi" qui sera présenté le 24 avril, a  renchéri le chef du gouvernement, même s'il a entendu "des craintes de certains élus". Parmi eux, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a fait part de sa crainte d'un "voyeurisme" dans la publication des déclarations de patrimoine.

Et le Premier ministre ne compte d'ailleurs pas s'arrêter là car, à l'avenir, les patrons des grands exécutifs locaux seront également concernés par la mesure. "De toute façon, si ce n'est pas dans la loi, ceux qui refusent de le faire, seront contraints de répondre à une question qui sera posée par l'opinion", a fait valoir le chef du gouvernement.

"Moscovici n'avait pas d'information"

Jean-Marc Ayrault a également affirmé que son ministre de l'Economie Pierre Moscovici "n'avait pas d'information" en décembre sur l'existence d'un compte caché de Jérôme Cahuzac à l'étranger. "J'ai demandé à Pierre Moscovici au mois de décembre quelles étaient les informations dont il disposait, il a dit exactement ce qu'il a dit à l'Assemblée nationale, aux journalistes, aux présidents des commissions des Finances de l'Assemblée nationale et du Sénat: il n'avait pas d'information", a assuré le Premier ministre.
              
Interrogé sur l'envoi d'une mission en Suisse pour enquêter sur un éventuel compte, comme le sous-entendait jeudi l'hebdomadaire "Valeurs actuelles", il a répondu: "A ma connaissance, non". Quant à savoir si Pierre Moscovici a "instrumentalisé l'administration fiscale", le Premier ministre a ajouté: "Je ne le crois pas un seul instant".          

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 12/04/2013

  • FRANCE

    Les annonces de François Hollande sévèrement critiquées par l'opposition

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Parquet financier : "François Hollande n’apporte aucune avancée"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Des politiques jouent la transparence en publiant leur patrimoine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)