Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En direct : une élection jouée d'avance en Algérie ?

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : accrochages dans l'Est, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Afrique

Trois soldats tchadiens tués dans un attentat-suicide au marché de Kidal

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/04/2013

Trois soldats tchadiens ont été tués et quatre autres blessés, vendredi matin, lorsque leur patrouille a été prise pour cible par un kamikaze djihadiste à l'entrée du marché de Kidal (nord-est du Mali), selon un communiqué de l'armée tchadienne.

Trois soldats tchadiens ont été tués et quatre blessés vendredi matin dans un attentat suicide à Kidal, dans le nord-est du Mali, a annoncé l'état-major tchadien dans un communiqué à N'Djamena.

"Un groupe d'éléments de l'armée tchadienne s'est rendu ce jour vendredi au marché de Kidal pour s'approvisionner. Au moment où ce groupe a fait son entrée, un kamikaze a fait exploser sa ceinture, tuant sur le coup trois soldats et blessant grièvement quatre autres", selon le texte.

"Des dispositions sont prises pour le rapatriement des corps" au Tchad, conclut le communiqué.

Auparavant, une source militaire malienne avait déclaré: "Deux soldats tchadiens ont été tués dans un attentat vendredi à Kidal. Ce sont les jihadistes qui ont fait ça. Le bilan est encore provisoire".

"Le centre de Kidal est actuellement bouclé", a indiqué une autre source sécuritaire régionale. "C'est un attentat des islamistes contre les troupes tchadiennes, il y a trois morts, l'auteur de l'attentat et deux soldats tchadiens", a-t-elle ajouté, en précisant également que ce bilan était "provisoire".

Située à 1.500 km au nord-est de Bamako, Kidal abrite des bases des armées française et tchadienne qui en assurent la sécurité, la ville étant "gérée" par la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) qui s'est opposé à la présence de l'armée malienne dans cette zone.

Kidal est la capitale de la région du même nom, berceau des Touareg abritant le massif des Ifoghas où se sont retranchés des combattants islamistes armés que les soldats français et tchadiens ont traqués pendant plusieurs semaines.

Elle a déjà été le théâtre de deux attentats suicides, les 21 et 26 février: le premier avait visé des militaires français, tuant le kamikaze au volant de la voiture piégée sur le coup, le second visait un point de contrôle tenu par le MNLA dont sept membres avaient été tués, selon la rébellion touareg.

Le contingent tchadien --2.000 hommes--, est très actif dans la guerre au Mali où il s'est déployé dès le mois de janvier. Le Tchad a notamment revendiqué avoir tué l'islamiste algérien Abdelhamid Abou Zeïd en février.

Le Tchad a payé un lourd tribut avec 26 soldats tchadiens tués le 22 février au cours d'accrochages dans le massif des Ifoghas.

Avec dépêches

Première publication : 12/04/2013

  • MALI

    Les premiers soldats français rentrent du Mali

    En savoir plus

  • MALI

    Les troupes de la Cédéao "totalement incapables", estime le Pentagone

    En savoir plus

  • MALI

    Les soldats français ratissent la région de Gao, fief du Mujao

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)