Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Moralisation de la vie politique, la boîte de Pandore"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Mathieu Kassovitz, l'enfant terrible du cinéma français

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : "Les proies", avec Nicole Kidman, sixième long métrage de Sofia Coppola

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le parc paradisiaque de Doñana meurt de soif

En savoir plus

FACE À FACE

Ferrand épinglé par "Le Canard enchaîné" : un premier couac pour Macron ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 12/04/2013

Venezuela : Chavez, et après ?

Le 5 mars, Hugo Chavez décède après 14 ans passés au pouvoir. Le "Comandante" laisse un pays divisé, en proie aux difficultés économiques, sociales et sécuritaires. Nos reporters sont allés à la rencontre des Vénézuéliens qui s’apprêtent à choisir un nouveau président.

À peine arrivons-nous à Caracas que nous sommes surpris. Nous allons faire le plein d’essence à la première station-service : 5 centimes d’euro ! Le Venezuela est l’un des pays doté des plus grandes réserves de pétrole au monde. Comme il exporte beaucoup, il en tire un bénéfice substantiel... sur lequel le défunt président Hugo Chavez a assis sa popularité.

D’abord, il a baissé le prix du pétrole à la pompe. Mais il a aussi beaucoup redistribué. Les plus pauvres se sont vu offrir des maisons, un système de soin, l’éducation et du travail. Le champion de la gauche latino-américaine définissait sa politique comme "le socialisme du XXIe siècle". L’opposition a toujours critiqué ces dépenses. Pour les opposants au régime, elles ont ruiné le pays - qui a connu entre 20 % et 30 % d’inflation en 2012 - et n’avaient pour seul but que de créer une base électorale fidèle.

Le pays est de plus en plus divisé. Et la succession de celui qui est resté 14 ans au pouvoir s’annonce délicate. Une étudiante nous confie qu’aujourd’hui, avant d’être vénézuélien, ici, on est soit chaviste, soit anti-Chavez.

Des millions de personnes sont venues rendre un dernier hommage au "Comandante" aux cris de "Nous sommes tous Chavez !" dès l’annonce de sa mort le 5 mars 2013. Dans les rangs de l’opposition, certains évoquent un décès au mois de décembre, alors que Chavez était encore soigné pour son cancer à Cuba. Selon eux, si sa mort a été annoncée aussi tard, c’est pour deux raisons. Une raison symbolique d’abord : Staline est mort un 5 mars. Une raison politique ensuite : il fallait du temps à Nicolas Maduro, le dauphin de Chavez, pour s’assurer du soutien de l’armée et prendre la succession de son mentor.

Pour beaucoup d’observateurs, c’est l’armée qui détient les clefs du pays. On évoque déjà un possible coup d’État si Nicolas Maduro n’était pas à la hauteur de sa tâche. Une tâche immense : réunifier les Vénézuéliens, redresser un pays exsangue et faire baisser la criminalité. Caracas est l'une des villes les plus dangereuses du monde.

 

Par Sylvain ROUSSEAU , Catherine NORRIS TRENT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/05/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Inde, la guerre aux "superbactéries" est déclarée

C’est un fléau de santé publique. D’après l’ONU, les "superbactéries", ces bactéries qui résistent aux antibiotiques, représentent la "plus grande menace mondiale" à venir en...

En savoir plus

11/05/2017 Moyen-Orient

Méditerranée orientale : gaz, le grand échiquier

C'est une découverte qui pourrait rebattre les cartes au Moyen-Orient. Celle du plus grand bassin gazier jamais mis au jour aux portes de l'Europe. Mais l'étendue de cette...

En savoir plus

05/05/2017 Asie - pacifique

De la Birmanie au Bangladesh, l'exode des Rohingya, peuple sans terre ni patrie

La communauté musulmane des Rohingya compte un peu plus d'1,3 million de membres. Bien qu'établie depuis plus de deux siècles en Birmanie, elle ne fait pas partie des minorités...

En savoir plus

27/04/2017 EUROPE

Espagne : les cols blancs du cannabis

En Espagne, grâce au succès des "clubs" qui essaiment depuis 2011, le cannabis est devenu un nouvel or vert. Produits dérivés, cliniques spécialisées, tourisme associé… Toute une...

En savoir plus

21/04/2017 Planète

France : à Bure, le futur cimetière nucléaire fait débat

Dans l'est de la France, le village de Bure est devenu un point de ralliement pour de nombreux écologistes. Cette zone doit accueillir le futur centre d'enfouissement de déchets...

En savoir plus