Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadoudou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Afrique

Le président du tribunal chargé de rejuger Hosni Moubarak se récuse

© AFP

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/04/2013

Le nouveau procès d'Hosni Moubarak, condamné en première instance à la prison à vie, a tourné court, ce samedi, au Caire. Le président du tribunal s'est récusé, renvoyant le dossier devant une cour d'appel.

Le nouveau procès du président égyptien déchu Hosni Moubarak, accusé de corruption et de complicité dans le meurtre de manifestants, qui s'est ouvert ce samedi 13 avril au Caire, a tourné court. En effet, le président du tribunal s'est récusé à l'ouverture de la première audience, en raison de "l’embarras" que lui inspire cette affaire.

En fait, le juge Moustafa Hassan Abdallah avait déjà présidé une cour chargée de juger une affaire liée à un épisode de la révolte ayant renversé Hosni Moubarak, début 2011. Le jugement qu’il avait rendu, favorable à des figures de l'ancien régime, avait été très controversé. "Ce juge et son équipe avaient acquitté tous les inculpés dans l'affaire de la 'bataille des chameaux' et il y a beaucoup de doutes à leur sujet. Cela le disqualifie pour mener ce procès", a ainsi déclaré un avocat des parties civiles, Amir Salem. Remis en cause, le magistrat a donc renvoyé le dossier devant une cour d'appel, qui devra choisir un nouveau tribunal.

Devant le tribunal, pro et anti Moubarak se font face

Prison à vie

De son côté, l'ancien raïs était arrivé à bord d'une ambulance au tribunal du Caire, de laquelle il est sorti allongé sur une civière, vêtu de blanc et le regard masqué par des lunettes de soleil. Hosni Moubarak, 85 ans, a été condamné en première instance à la prison à vie pour sa responsabilité dans la mort d'une partie des quelque 850 personnes tuées pendant la révolte de janvier-février 2011, qui a eu raison de son règne.

L'ancien chef d'État a fait appel, tout comme le parquet. Mais la Cour de cassation a annoncé en janvier qu'elle annulait "tous les verdicts prononcés par le tribunal criminel du Caire en juin 2012", ordonnant un nouveau procès pour l'ancien président.

Ce nouveau procès était "souhaité à la fois par l'accusation et par la défense", explique la correspondante de FRANCE 24 au Caire, Sonia Dridi. "La partie civile avait dénoncé un premier procès tâché d'irrégularités, alors que les avocats de l'ancien raïs espéraient obtenir l'acquittement".

Avec dépêches

 

Première publication : 13/04/2013

  • ÉGYPTE

    Morsi montre son soutien à l'armée pourtant accusée de tortures

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Retour au calme au Caire, après des affrontements interconfessionnels

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Violences confessionnelles meurtrières près du Caire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)