Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

Culture

Le Rijksmuseum d'Amsterdam rouvre ses portes après dix ans de rénovation

Vidéo par Laure MANENT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/04/2013

La reine Beatrix des Pays-Bas a célébré samedi la réouverture du Rijksmuseum d'Amsterdam qui abrite les œuvres du Siècle d'Or néerlandais. Ce musée à la renommée internationale a été entièrement rénové et repensé.

C'est l'un des plus beaux musées d'art d'Europe, si ce n'est du monde. Le Rijksmuseum d'Amsterdam a rouvert ses portes en grande pompe, samedi 13 avril, après un travail de rénovation colossal. Devant des milliers de spectateurs et au milieu de fanfares costumées venues des quatre coins du pays, la reine Beatrix des Pays-Bas a tourné une clé géante symbolique dans une serrure du musée. 

Des feux d'artifice et gerbes de fumée bleues, blanches et rouges aux couleurs du drapeau national, et orange, la couleur nationale, ont alors été tirés. Il s'agissait de la dernière apparition publique importante de Beatrix en tant que souveraine avant son abdication prévue le 30 avril en faveur de son fils Willem-Alexander.

"La Ronde de nuit" reste au centre du musée

Il aura fallu 10 ans d'efforts pour remettre à neuf 80 pièces et 8 000 œuvres d'histoire néerlandaise, de 1200 à 2000, dans ce musée à la renommée mondiale construit en 1885.

"La collection a été enrichie avec 120 nouvelles acquisitions, explique Wim Pijpes, directeur général du Rijksmuseum. Tout est entièrement neuf sauf le tableau 'La Ronde de nuit' qui est resté à sa place d'origine."

Le chef d'œuvre de Rembrandt (1606-1669) est au centre du musée, physiquement et culturellement. Cette toile monumentale de 3,8 mètres de haut sur 4,5 mètres de large pour 337 kg a sa propre salle, "La salle de la Ronde de nuit", située au bout de la somptueuse "Galerie d'honneur". Il symbolise la puissance néerlandaise au 17e siècle - le Siècle d'Or - lorsque les Pays-Bas dominaient le commerce mondial.

Jusqu'à deux millions de visiteurs

Outre celles de Rembrandt, le Rijksmuseum abrite également les œuvres de Johannes Vermeer, Gabriel Metsu et d'autres grands noms du Siècle d'Or, ainsi que des œuvres d'autres arts plastiques et des objets historiques.

Le musée espère aujourd'hui attirer 2 millions de visiteurs par an, soit deux fois plus qu'avant la rénovation. "Nous avons restauré entièrement le bâtiment, précise Wim Pijpes. Nous lui avons redonné de l'air, de la lumière et nous avons réorganisé la collection ainsi que la disposition des objets dans un ordre chronologique. Le public pourra marcher à travers le Moyen-Âge jusqu'au 20e siècle."

Les architectes sévillans Antonio Cruz et Antonio Ortiz, en charge de la rénovation, ont conservé le style baroque renaissance du bâtiment tout en y ajoutant quelques touches de modernité. De quoi jeter une lumière nouvelle sur les œuvres du Siècle d'Or de l'art néarlandais.

Avec dépêches

Première publication : 14/04/2013

COMMENTAIRE(S)