Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : 15 jours de prison pour Alexeï Navalny

En savoir plus

Moyen-orient

Raid aérien contre un village kurde dans le nord-est de la Syrie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/04/2013

Un avion de chasse a bombardé ce dimanche un village à majorité kurde du nord-est de la Syrie, entraînant la mort de 16 personnes, dont trois enfants, annonce l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Au moins 16 personnes, dont trois enfants, ont été tuées dimanche dans un raid aérien contre un village à majorité kurde du nord-est de la Syrie, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Seize personnes, dont deux femmes et trois enfants, ont été tuées dimanche lorsqu'un (avion) chasseur a bombardé le village à majorité kurde de Haddad", a indiqué cette organisation.

"Alors que cette région est plutôt calme, il y a dans ce village une position rebelle. Cependant ce n'est pas elle qui a été visée mais des maisons civiles", a affirmé à l'AFP le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane dont les informations reposent sur un vaste réseau de militants et de sources médicales civiles et militaires.

Dans le nord de la Syrie, la population kurde avait trouvé un compromis avec le régime et les rebelles pour éviter que la région ne devienne un champ de bataille.

Mais ces dernières semaines, les combattants kurdes auraient rejoint les rebelles syriens dans certaines régions, notamment dans le quartier de cheikh Maqsoud à Alep.

AFP

Première publication : 14/04/2013

  • SYRIE

    Londres aurait la preuve que des armes chimiques ont été utilisées en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    HRW accuse l'armée d'Assad de se livrer à des crimes contre l'humanité

    En savoir plus

  • SYRIE

    Al-Qaïda en Irak revendique la paternité d'un groupe de djihadistes anti-Assad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)