Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 15/04/2013

Les Anonymous dénoncent en ligne les crimes rituels au Gabon

Aujourd’hui sur le net, les membres d’Anonymous dénoncent la multiplication des crimes rituels au Gabon. Une page Facebook raconte le quotidien d’un soldat français de la Première Guerre mondiale. Et un Norvégien devient joueur professionnel de football américain grâce à une vidéo YouTube.

Les Anonymous dénoncent en ligne les crimes rituels au Gabon

Alors qu’une marche pacifique contre les crimes rituels au Gabon qui devait se tenir samedi à Libreville a finalement été interdite par les autorités locales, le collectif informel de pirates du web Anonymous a décidé d’apporter son soutien au combat de la population qui dénonce la multiplication récente de ce phénomène dans le pays. Un fléau qui selon des associations locales aurait fait une vingtaine de victimes depuis le début de l’année à commencer par des enfants dont les organes sont très recherchés dans certains États d’Afrique pour leurs prétendus pouvoirs surnaturels.

Les membres d’Anonymous ont ainsi lancé l’opération Gabon dont l’objectif premier est de sensibiliser l’opinion publique internationale à la situation actuelle dans le pays et d’interpeller le gouvernement pour qu’il s’attaque rapidement à ce problème. Une campagne qui s’organise essentiellement sur les réseaux sociaux où les internautes sont invités à utiliser les mots clés #OpGabon ou #SOSGabon pour dénoncer ces crimes horribles et réclamer justice pour les victimes.

Une vidéo réalisée par les pirates du web circule également sur les sites de partage pour faire la promotion de l’opération. Un clip contenant des images difficiles dans lequel les Anonymous critiquent notamment le silence de la communauté internationale et où ils fustigent l’attitude des dirigeants gabonais qui fermeraient les yeux sur cet inquiétant phénomène.

Et si la mobilisation en ligne du collectif de hackers est importante, ils ne sont pas les seuls à mener ce combat contre les crimes rituels sur la Toile. Deux pétitions ont en effet récemment vu le jour sur les sites Avaaz.org et Change.org. Des textes signés par plusieurs milliers d’internautes qui appellent le gouvernement à agir au plus vite pour mettre un terme à ce problème.


Le quotidien d'un poilu de 14-18 raconté sur Facebook

Un soldat français qui raconte son quotidien pendant la Première Guerre mondiale sur Facebook comme si le site avait existé à l'époque... c'est l'idée étonnante qu'ont eue l'agence de publicité DDB et le musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux pour offrir une nouvelle vision du conflit 14-18 aux internautes.

Pour cela, un faux profil a été créé sur le réseau social au nom de Léon Vivien, un instituteur de 29 ans né en 1885 et enrôlé par l'armée française pour combattre l'Allemagne le 5 novembre 1914. Une page sur laquelle ce personnage fictif témoigne, par bonds chronologiques, de Sa guerre dans les moindres détails. En plus des nombreux posts rédigés quotidiennement, le jeune poilu publie régulièrement des photos et des unes de journaux qui permettent de se faire une idée de l'atmosphère qui régnait alors dans le pays.

Le faux soldat dont les commentaires sont néanmoins basés sur une documentation historique évoque ainsi l'assassinat de l'archiduc François Ferdinand, élément déclencheur de la Première Guerre mondiale ou met en ligne des clichés de ses compagnons d'arme, à l'entraînement ou sur les champs de bataille.

Une expérience particulièrement réaliste qui propose également de découvrir les échanges entre Léon et sa femme Madeleine qui exprime son inquiétude de voir son mari partir au front mais aussi les états d'âme du soldat qui se plaint, par exemple, de la promiscuité avec ses camarades ou de l'allure générale des troupes qui portent tout et n'importe quoi pour lutter contre la rudesse de l'hiver.

Une initiative destinée à séduire à la fois les plus jeunes et les passionnés d'histoire qui n'ira cependant pas jusqu'à la fin du conflit mondial, explique le Huffington Post. Parce qu'ils estiment que travailler sur une période courte leur permettra d'être plus dense et plus précis, les créateurs du compte ont en effet décidé que le dernier commentaire de Léon serait rédigé le 17 mai.

 

Des super héroïnes habillées plus sobrement

Fatigué de toujours voir les personnages féminins des comics américains être dessinés portant des vêtements très moulants et ultra sexy, l’artiste Michael Lunsford a décidé d’imaginer des uniformes plus sobres que pourraient revêtir quelques-unes des plus célébres superhéroïnes de BD. Un travail partagé sur le blog Tumblr « Ze Tarts » qui permet de découvrir ces femmes fatales sous un jour nouveau avec des tenues sans doute plus adéquates pour combattre les vilains.

 

Des portraits d’animaux au photomaton

Le photographe espagnol Yago Partal travaille actuellement sur un projet particulièrement original puisqu’il s’amuse à tirer le portrait d’animaux divers et variés habillés comme des humains comme s’ils se trouvaient dans un photomaton. Des créations surprenantes et amusantes que les internautes pourront notamment découvrir sur le site Zooportraits.com.

 

Vidéo du jour

Réaliser son rêve grâce à une vidéo de démonstration de son talent publiée sur YouTube… C’est l’incroyable aventure qu’est actuellement en train de vivre Havard Rugland, un jeune Norvégien amateur de football américain, qui avait mis en ligne l’an dernier ce clip dans lequel il effectuait des tirs longue distance d’une extrême précision. Une vidéo qui a largement circulé sur la Toile depuis et qui n’a pas manqué de taper de l’œil de plusieurs équipes NFL, dont les « Lions » de Detroit qui, après un essai concluant, viennent de lui faire signer un contrat de 3 ans.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus