Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

FRANCE

Tags racistes et islamophobes dans une mosquée de la région parisienne

© AFP - Archive : tags dans la mosquée d'Ozoir-la-Ferrière en février 2013

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/04/2013

Une mosquée de Seine-et-Marne a été l’objet d’attaques racistes et anti-musulmanes : une tête de porc y a été déposée et des inscriptions nazies taguées. Début février, deux autres mosquées du département ont subi le même type d’attaques.

Une tête de porc et des tags nazis. La mosquée en cours de construction à Coulommiers, en Seine-et-Marne (77), à une soixantaine de kilomètres de Paris, a été l’objet d’actes racistes et islamophobes, découverts dans la journée de dimanche.

Abdallah Zekri, le président de l'observatoire de l'islamophobie au sein du Conseil français du Culte musulman (CFCM), a fait part de son "sentiment d'écœurement et de dégoût face à ces gens qui continuent de profaner des lieux de culte".

Même indignation du côté du maire UMP de la ville, Franck Riester, et du procureur adjoint de Meaux, André Ribes, qui se sont rendus sur place juste après avoir été alertés. Tous deux ont condamné des actes "inadmissibles".

Trois mosquées attaquées en deux mois dans le département

C’est la troisième fois depuis le début de l’année que des mosquées de la Seine-et-Marne sont ainsi visées. Début février, des croix gammées et des inscriptions extrémistes ont été taguées sur les murs des mosquées de Provins et d’Ozoir-la-Ferrière.

En 2012, 201 actes islamophobes ont été recensés par l’Observatoire de l’islamophobie, soit une augmentation de 28 % par rapport à l’année précédente. "Tant que ces gens ne sont pas condamnés à de lourdes peines, ça continuera", a déploré Abdallah Zekri, interrogé par l’AFP dimanche.

La diffamation raciale ou ciblant un groupe en raison de son appartenance notamment religieuse est passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

Première publication : 15/04/2013

  • RELIGION

    Hausse "inquiétante" des actes islamophobes en France en 2012

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Un an après l'affaire Merah, Shimon Peres rencontre des imams de France

    En savoir plus

  • LIVRES

    Scènes d’islamophobie ordinaire à la française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)