Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

FRANCE

Tags racistes et islamophobes dans une mosquée de la région parisienne

© AFP - Archive : tags dans la mosquée d'Ozoir-la-Ferrière en février 2013

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/04/2013

Une mosquée de Seine-et-Marne a été l’objet d’attaques racistes et anti-musulmanes : une tête de porc y a été déposée et des inscriptions nazies taguées. Début février, deux autres mosquées du département ont subi le même type d’attaques.

Une tête de porc et des tags nazis. La mosquée en cours de construction à Coulommiers, en Seine-et-Marne (77), à une soixantaine de kilomètres de Paris, a été l’objet d’actes racistes et islamophobes, découverts dans la journée de dimanche.

Abdallah Zekri, le président de l'observatoire de l'islamophobie au sein du Conseil français du Culte musulman (CFCM), a fait part de son "sentiment d'écœurement et de dégoût face à ces gens qui continuent de profaner des lieux de culte".

Même indignation du côté du maire UMP de la ville, Franck Riester, et du procureur adjoint de Meaux, André Ribes, qui se sont rendus sur place juste après avoir été alertés. Tous deux ont condamné des actes "inadmissibles".

Trois mosquées attaquées en deux mois dans le département

C’est la troisième fois depuis le début de l’année que des mosquées de la Seine-et-Marne sont ainsi visées. Début février, des croix gammées et des inscriptions extrémistes ont été taguées sur les murs des mosquées de Provins et d’Ozoir-la-Ferrière.

En 2012, 201 actes islamophobes ont été recensés par l’Observatoire de l’islamophobie, soit une augmentation de 28 % par rapport à l’année précédente. "Tant que ces gens ne sont pas condamnés à de lourdes peines, ça continuera", a déploré Abdallah Zekri, interrogé par l’AFP dimanche.

La diffamation raciale ou ciblant un groupe en raison de son appartenance notamment religieuse est passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

Première publication : 15/04/2013

  • RELIGION

    Hausse "inquiétante" des actes islamophobes en France en 2012

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Un an après l'affaire Merah, Shimon Peres rencontre des imams de France

    En savoir plus

  • LIVRES

    Scènes d’islamophobie ordinaire à la française

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)