Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

FRANCE

Tags racistes et islamophobes dans une mosquée de la région parisienne

© AFP - Archive : tags dans la mosquée d'Ozoir-la-Ferrière en février 2013

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/04/2013

Une mosquée de Seine-et-Marne a été l’objet d’attaques racistes et anti-musulmanes : une tête de porc y a été déposée et des inscriptions nazies taguées. Début février, deux autres mosquées du département ont subi le même type d’attaques.

Une tête de porc et des tags nazis. La mosquée en cours de construction à Coulommiers, en Seine-et-Marne (77), à une soixantaine de kilomètres de Paris, a été l’objet d’actes racistes et islamophobes, découverts dans la journée de dimanche.

Abdallah Zekri, le président de l'observatoire de l'islamophobie au sein du Conseil français du Culte musulman (CFCM), a fait part de son "sentiment d'écœurement et de dégoût face à ces gens qui continuent de profaner des lieux de culte".

Même indignation du côté du maire UMP de la ville, Franck Riester, et du procureur adjoint de Meaux, André Ribes, qui se sont rendus sur place juste après avoir été alertés. Tous deux ont condamné des actes "inadmissibles".

Trois mosquées attaquées en deux mois dans le département

C’est la troisième fois depuis le début de l’année que des mosquées de la Seine-et-Marne sont ainsi visées. Début février, des croix gammées et des inscriptions extrémistes ont été taguées sur les murs des mosquées de Provins et d’Ozoir-la-Ferrière.

En 2012, 201 actes islamophobes ont été recensés par l’Observatoire de l’islamophobie, soit une augmentation de 28 % par rapport à l’année précédente. "Tant que ces gens ne sont pas condamnés à de lourdes peines, ça continuera", a déploré Abdallah Zekri, interrogé par l’AFP dimanche.

La diffamation raciale ou ciblant un groupe en raison de son appartenance notamment religieuse est passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

Première publication : 15/04/2013

  • RELIGION

    Hausse "inquiétante" des actes islamophobes en France en 2012

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Un an après l'affaire Merah, Shimon Peres rencontre des imams de France

    En savoir plus

  • LIVRES

    Scènes d’islamophobie ordinaire à la française

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)