Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pete Souza, ancien photographe à la Maison Blanche : "Obama a beaucoup d'humour"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Arnaud Danjean : "Les Européens doivent assumer leur sécurité de façon plus autonome"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Défense et sécurité : le couple franco-allemand seul au front ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

Moyen-orient

Syrie, patrimoine en danger

© Bernard Gagnon (Wikipiedia)

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/04/2013

Depuis deux ans, le conflit qui oppose la rébellion syrienne au régime de Bachar al-Assad n'en fini plus de décimer la population et de détruire la Syrie. Nombre de sites archéologiques de grande valeur ont déjà été touchés. Le point en images.

En deux ans de conflit, un grand nombre de sites historiques ont été endommagés ou pillés en Syrie.

L'Unesco et d'autres organisations internationales ont exprimé, à plusieurs reprises, leur inquiétude à propos de ces sites, dont six sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité, comme la vieille ville d'Alep et celle de Damas, ainsi que le Krak des chevaliers, célèbre château croisé, près de Homs.

En images ci-dessous, une petite revue de l'étendue des dégâts.

 

 

 

Première publication : 15/04/2013

  • SYRIE

    Alep, Bosra, Palmyre : le patrimoine culturel syrien en danger

    En savoir plus

  • SYRIE

    En images : le souk d'Alep, patrimoine de l'humanité, en partie ravagé par le feu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)