Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Syrie, patrimoine en danger

© Bernard Gagnon (Wikipiedia)

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/04/2013

Depuis deux ans, le conflit qui oppose la rébellion syrienne au régime de Bachar al-Assad n'en fini plus de décimer la population et de détruire la Syrie. Nombre de sites archéologiques de grande valeur ont déjà été touchés. Le point en images.

En deux ans de conflit, un grand nombre de sites historiques ont été endommagés ou pillés en Syrie.

L'Unesco et d'autres organisations internationales ont exprimé, à plusieurs reprises, leur inquiétude à propos de ces sites, dont six sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité, comme la vieille ville d'Alep et celle de Damas, ainsi que le Krak des chevaliers, célèbre château croisé, près de Homs.

En images ci-dessous, une petite revue de l'étendue des dégâts.

 

 

 

Première publication : 15/04/2013

  • SYRIE

    Alep, Bosra, Palmyre : le patrimoine culturel syrien en danger

    En savoir plus

  • SYRIE

    En images : le souk d'Alep, patrimoine de l'humanité, en partie ravagé par le feu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)