Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Asie - pacifique

Un hélicoptère américain s'écrase près de la frontière nord-coréenne

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/04/2013

Un hélicoptère de l'armée américaine s'est écrasé mardi près de la frontière intercoréenne alors qu'il participait à des manœuvres militaires en Corée du Sud. L'incident n'a pas fait de blessés.

Un hélicoptère de l'armée américaine participant à des manoeuvres militaires en Corée du Sud s'est écrasé mardi près de la frontière intercoréenne, sans faire de blessés, a-t-on appris de source officielle.

L'hélicoptère, un appareil de transport CH-53 avec trois membres d'équipage et 13 soldats à son bord, a effectué un "atterrissage difficile" dans le comté de Cheolwon, frontalier de la Corée du Nord, a indiqué un responsable de l'armée américaine.

L'agence de presse sud-coréenne Yonhap avait auparavant indiqué que l'appareil accidenté était un hélicoptère tactique UH-60 Black Hawk.

L'incident n'a pas fait de blessés.

Il survient dans un contexte de tensions particulièrement vives sur la péninsule coréenne depuis un nouveau train de sanctions pris par l'ONU contre la Corée du Nord après son troisième essai nucléaire le 12 février.

La Corée du Nord a condamné les manoeuvres américano-sud-coréennes qu'elle perçoit comme une répétition générale pour une invasion de son territoire, et menacé Séoul et ses alliés de frappes nucléaires.

Quelque 28.500 militaires américains sont stationnés en Corée du Sud depuis la fin de la Guerre de Corée (1950-53).

AFP

Première publication : 16/04/2013

  • DIPLOMATIE

    Pékin et Washington s'allient pour dénucléariser la péninsule coréenne

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Barack Obama exhorte Pyongyang à renoncer à son "attitude agressive"

    En savoir plus

  • JAPON

    Des missiles Patriot déployés au coeur de Tokyo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)