Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Alpha Condé s'exprime sur le retour avorté de Dadis Camara a Conakry

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants, l'Europe peine à trouver des solutions viables

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat déjoué du Thalys, la sécurité dans les transports au coeur du débat

En savoir plus

TECH 24

Eau High-tech

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'Assemblée Nationale, cœur de la démocratie française

En savoir plus

#ActuElles

L'organisation de l'État islamique et sa "théologie du viol"

En savoir plus

FOCUS

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

En savoir plus

REPORTERS

Avec les soldats de l'opération Barkhane, au cœur de la lutte anti-terroriste au Sahel

En savoir plus

BILLET RETOUR

Proche-Orient : Jénine, la renaissance fragile

En savoir plus

Economie

Le FMI estime que la France est en récession

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/04/2013

Le Fonds monétaire international revoit à la baisse ses prévisions pour la France et table désormais sur une récession de 0,1 % en 2013 en raison des conséquences de la rigueur budgétaire et de mauvaises performances en matière d'exportation.

Le Fonds monétaire international (FMI) n'est pas sur la même ligne que Bercy. Alors que le ministère de l'Économie s'attend, pour 2013, à une croissance de 0,3 %, l'institution internationale présidée par la Française Christine Lagarde prévoit désormais une récession de 0,1% pour l'Hexagone cette année.

Jusqu'à présent, le FMI prévoyait également que la France parviendrait cette année à atteindre une croissance de 0,3 %. "La croissance en France devrait être négative en 2013, ce qui reflète une conjonction de la consolidation budgétaire, de mauvaises performances à l'export et une confiance en berne", estime l'économiste en chef du Fonds, le Français Olivier Blanchard, dans ce rapport semestriel.

Selon le FMI, cette mauvaise santé économique va en outre se traduire par une augmentation continue du chômage qui, d'après l'institution, devrait s'établir à 11,2 % en 2013 et à 11,6 % en 2014. Une prévision qui vient contredire l'engagement du président François Hollande d'inverser la courbe du chômage d'ici à la fin de l'année.

Pour 2014, le FMI continue à anticiper une croissance française de 0,9 % comme lors de ses précédentes prévisions publiées en janvier 2013.

Avec dépêches

Première publication : 16/04/2013

  • ENTREPRISES

    La France a détruit près de 100 000 emplois en 2012

    En savoir plus

  • BUDGET

    Cahuzac affirme qu'il faudra trouver 6 milliards d'euros supplémentaires en 2014

    En savoir plus

  • FRANCE

    Michel Sapin ironise sur "la France en faillite" et crée la polémique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)