Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

Economie

Le FMI estime que la France est en récession

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/04/2013

Le Fonds monétaire international revoit à la baisse ses prévisions pour la France et table désormais sur une récession de 0,1 % en 2013 en raison des conséquences de la rigueur budgétaire et de mauvaises performances en matière d'exportation.

Le Fonds monétaire international (FMI) n'est pas sur la même ligne que Bercy. Alors que le ministère de l'Économie s'attend, pour 2013, à une croissance de 0,3 %, l'institution internationale présidée par la Française Christine Lagarde prévoit désormais une récession de 0,1% pour l'Hexagone cette année.

Jusqu'à présent, le FMI prévoyait également que la France parviendrait cette année à atteindre une croissance de 0,3 %. "La croissance en France devrait être négative en 2013, ce qui reflète une conjonction de la consolidation budgétaire, de mauvaises performances à l'export et une confiance en berne", estime l'économiste en chef du Fonds, le Français Olivier Blanchard, dans ce rapport semestriel.

Selon le FMI, cette mauvaise santé économique va en outre se traduire par une augmentation continue du chômage qui, d'après l'institution, devrait s'établir à 11,2 % en 2013 et à 11,6 % en 2014. Une prévision qui vient contredire l'engagement du président François Hollande d'inverser la courbe du chômage d'ici à la fin de l'année.

Pour 2014, le FMI continue à anticiper une croissance française de 0,9 % comme lors de ses précédentes prévisions publiées en janvier 2013.

Avec dépêches

Première publication : 16/04/2013

  • ENTREPRISES

    La France a détruit près de 100 000 emplois en 2012

    En savoir plus

  • BUDGET

    Cahuzac affirme qu'il faudra trouver 6 milliards d'euros supplémentaires en 2014

    En savoir plus

  • FRANCE

    Michel Sapin ironise sur "la France en faillite" et crée la polémique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)