Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

SPORT

Les épreuves sportives, cibles privilégiées des terroristes

© afp

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 16/04/2013

Les deux explosions qui ont eu lieu alors que le marathon de Boston battait son plein, ne sont pas une première dans l'histoire du sport. Les compétitions planétaires sont en effet des cibles de choix pour les groupes terroristes.

Le plus vieux marathon du monde a été touché lundi 15 avril par deux explosions sur Boylston street, près de la ligne d'arrivée, causant la mort d'au moins trois personnes.

Plus de 20 000 participants étaient engagés dans ce marathon dont la première édition s’est déroulée en 1897, au lendemain des premiers JO de l’ère moderne.

Depuis les années 1960, l’épreuve se court le Patriot’s Day, le Jour des patriotes, le 3e lundi d’avril, pour commémorer la première bataille de la guerre d’indépendance américaine, le 19 avril 1775 dans le Massachusetts.

Le temps moyen de ce que les puristes appellent "La Mecque du marathon" est de 4h18. Il semble donc que le moment des explosions (4h09) visait à toucher le plus grand nombre possible de personnes.

Cet attentat rappelle d’autres évènements de même nature, qui ont profondément marqué des manifestations sportives.


Jeux olympiques, Munich 1972
Le 5 septembre 1972, alors que les Jeux olympiques de Munich battent leur plein, huit hommes de l’organisation palestinienne Septembre noir parviennent à entrer dans le village olympique et abattent deux membres de la délégation israélienne. Ils en prennent neuf autres en otages. En fin de journée, la police allemande décide de lancer l’assaut alors que les terroristes sont sur la base aérienne de Fürstenfeldbruck. L’opération s'avérera catastrophique, puisque les membres du commando, avant d'être exécutés, ne laisseront aucun otage vivant parmi les neuf qu'ils détenaient. Les JO observeront un deuil de 34 heures avant de reprendre leur cours.

Jeux olympiques, Atlanta 1996
Dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juillet 1996, à 1h20 heure locale, les Jeux olympiques d'Atlanta sont endeuillés par la mort de deux personnes. Une bombe explose au cœur du Parc du centenaire, situé au sein même du village olympique d'Atlanta. 111 personnes seront également blessées. Le coupable, un intégriste religieux militant anti-avortement, ne sera arrêté que six ans plus tard, le 31 mai 2003. Lors de son procès, en aout 2005, il a plaidé coupable et a été condamné à la prison à vie.

Euro de football, Manchester 1996
Le 15 juin 1996, l'Armée républicaine irlandaise (IRA) fait exploser un camion piégé dans le centre de Manchester lors de l'Euro de football. 206 personnes seront blessées.

Ligue des champions 2002 : Real Madrid-FC Barcelone
Le 1er mai 2002, avant la demi-finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et le FC Barcelone, une voiture piégée explose aux abords du stade Santiago Bernabeu faisant 17 blessés. L'ETA a revendiqué cet attentat.

Marathon de Colombo, Sri Lanka 2008
Le 9 avril 2008, un kamikaze, soupçonné d’appartenir au groupe séparatiste des Tigres tamouls fait exploser une bombe au départ du marathon de Colombo, qui célèbre le début de la nouvelle année au Sri Lanka. Treize personnes sont tuées parmi lesquels le ministre des Transports Jeyaraj Fernandopulle. Plus de 100 blessés sont également à déplorer.

Annulation du Dakar 2008
Le 4 janvier 2008, le rallye Dakar est annulé pour la première fois de son histoire. La décision est prise par les organisateurs sous la pression de la menace terroriste que représenterait Al-Qaïda au Maghreb Islamique quelques jours seulement après qu’une famille de touristes français a été décimée dans le désert mauritanien.

Bus de l’équipe sri-lankaise de cricket 2009
Le 3 mars 2009, avant un match amical contre le Pakistan à Lahore, le bus de l’équipe sri-lankaise de cricket est attaqué par une douzaine d’hommes armés de roquettes, de grenades et d’armes automatiques. Après 25 minutes de combats acharnés, huit personnes sont retrouvées mortes, dont six agents de sécurité protégeant les joueurs. Six athlètes ont été blessés.

Bus de l’équipe togolaise de football, CAN-2010
Le 8 janvier 2010, des rebelles de l'enclave de Cabinda (Angola) mitraillent les bus de l'équipe du Togo, qui s'apprête alors à disputer la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Deux membres de l'encadrement des Eperviers sont tués, tandis que plusieurs joueurs sont blessés. 

Première publication : 16/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Les premières images de l'attentat de Boston sur Twitter

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : extrême droite et islamistes, les deux pistes suivies par le FBI

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Double explosion au marathon de Boston, au moins trois morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)