Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Economie

Attentat de Boston : la série "Les Griffins" victime des conspirationnistes

© Capture d'écran - YouTube

Dernière modification : 17/04/2013

La chaîne de télévision américaine Fox a retiré du Web un épisode du populaire dessin animé "Les Griffins" diffusé le 17 mars. Des conspirationnistes affirment en effet que le cartoon annonçait à l’avance l’attentat de Boston.

Branle-bas de combat à la Fox. La chaîne de télévision américaine a décidé de retirer du Web, en urgence mardi 16 avril, un épisode diffusé le 17 mars de son très populaire dessin animé “Family Guy”("Les Griffins"). Baptisé “Turban cowboy” ("Le cowboy au turban"), il est largement cité depuis 48 heures dans les milieux conspirationnistes américains sur l’Internet comme annonçant à l’avance l’attentat de Boston du 15 avril.

La vidéo de cet épisode qui circule sur la Toile montre l’un des personnages interviewé après avoir gagné le marathon de Boston. Il se retrouve une seconde plus tard assis dans un café où il déclenche deux bombes à distance grâce à un téléphone portable. La juxtaposition des deux séquences laisse imaginer que les explosions se déroulent pendant la course.

“La version éditée qui circule actuellement de cet épisode de ‘Family Guy’ est odieuse”, s’est insurgé sur Twitter Seth MacFarlane, créateur du dessin animé. La vidéo est en effet un montage et les deux séquences - certes tirées du même épisode - ne se suivent pas. Les explosions, dans la série, n’ont pas lieu pendant le marathon mais sur un pont et n’ont aucun rapport avec l’événement sportif.

Mais pour les conspirationnistes - ou “truthseekers" (chercheurs de vérité) comme ils aiment à se faire appeler aux États-Unis -, qu’importe cette mise au point qui tend pourtant à rendre leur démonstration bancale. Le fait que les deux événements, le marathon et la double explosion, existent dans un même épisode leur suffit.

Une coïncidence qui cadre parfaitement avec une théorie très à la mode dans ces milieux : le “predictive programing” (programmation prédictive ou prophétisée). Selon cette croyance, les véritables commanditaires d’attentats ou d’événements tragiques réussiraient à faire inclure dans des films et programmes populaires des indices qui prendraient tout leur sens lorsque les tragédies surviennent. Une preuve de l'influence de ces mystérieux donneurs d'ordre qui prépareraient, d'après ces conspirationnistes, les esprits à la tragédie et aux changements "sociétaux que les élites feraient adopter par la suite", explique Whattheproblemis, l'un de ces sites adeptes des théories du complot.

"False flag"

L’un des inventeurs de cette théorie, l’animateur américain de radio ultraconservateur Alex Jones, est d’ailleurs à l’origine du rapprochement entre l’attentat de Boston et l’épisode de “Family Guy”. Le site de ce conspirationniste, infowars, avait même fait parler de lui lors de la conférence de presse qui a suivi, lundi 15 avril, les attentats. L’un des “reporters” d’infowars avait réussi à demander au gouverneur du Massachusetts Deval Patrick si les explosions n’étaient pas une “false flag operation” (une opération de diversion du gouvernement) pour s’attaquer par la suite aux libertés individuelles. Pris de court, le gouverneur s’était contenté de répondre: “Non, question suivante”.

Les tenants du “predictive programing” sont des récidivistes. L'exemple le plus célèbre remonte aux attentats du 11 septembre 2001 qui fairaient écho à un épisode de la série de la Fox "The Lone Gunmen" diffusé en mars 2001 où un avion est détourné pour s'écraser dans les tours de Wold Trade Center. Plus récemment, les conspirationnistes s’étaient intéressés à la tuerie de novembre 2012 dans l’école de Sandy Hook. Cette fois-ci, ces “truthseekers” étaient allés chercher des références à ce village du Connecticut dans le film de 2012 "Batman: the Dark Knight Rises".

À chaque fois, ces rapprochements sont utilisés par les conspirationnistes pour affirmer que derrière les auteurs désignés de ces drames se cachent des personnes ou un groupe - souvent liés dans ces théories au gouvernement américain - qui en sont les véritables commanditaires. “Nous sommes conditionnés à chercher un ordre dans le chaos et c’est paradoxalement réconfortant d’imaginer qu’il y a un plan caché derrière des événements tragiques qui sans cela n’ont pas de sens”, expliquait au "Huffington Post" après le massacre de Sandy Hook D.J. Grothe, président de la James Randi Educational Foundation, une association qui lutte contre les “pseudo-sciences” et les théories du complot.

La vidéo tronquée et éditée de l'épisode des Griffins

Première publication : 17/04/2013

  • TERRORISME

    Les épreuves sportives, cibles privilégiées des terroristes

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Vidéos amateurs de l'attentat de Boston : un casse-tête pour les enquêteurs

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les premières images de l'attentat de Boston sur Twitter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)