Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Amériques

Attentats de Boston : un suspect repéré mais aucune arrestation

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/04/2013

Deux jours après le double attentat qui a endeuillé le marathon de Boston, le FBI aurait repéré un suspect sur une vidéo de surveillance. Mais aucune arrestation n'a eu lieu, contrairement à ce qu'avaient annoncé des médias américains.

La confusion a régné, mercredi 17 avril, concernant l'enquête du FBI. Alors que plusieurs médias américains ont annoncé l'arrestation d'un suspect lié à l'attentat meurtrier du marathon de Boston avant de se rétracter, des sources judiciaires ont affirmé par la suite qu'un suspect avait été repéré sur des images de vidéo-surveillance enregistrées peu avant les explosions. "Nous cherchons à savoir de qui il s'agit. Cette personne n'est pas en garde à vue et nous ne l'avons pas clairement identifiée", a déclaré à l'AFP une source judiciaire.

Une caméra de surveillance d'un grand magasin a permis aux enquêteurs d'avoir une "vue claire de la zone" et les images d'une chaîne locale de télévision les ont également aidés. Le Boston Globe a évoqué l'image d'un suspect déposant un sac noir sur le lieu d'une des deux explosions survenues près de la ligne d'arrivée du marathon, en plein centre de Boston.

"Personne ne croit au démenti"

Mais les enquêteurs n'ont encore arrêté personne. "En dépit des informations disant l'inverse, il n'y a pas eu d'arrestation", a annoncé mercredi après-midi la police de Boston après que la chaîne de télévision CNN eut affirmé qu'un suspect avait été arrêté. Personne n'est en détention "en dépit des informations disant l'inverse", a précisé la police de Boston sur son compte Twitter.

De son côté, le FBI a également nié toute arrestation, soulignant la nécessité pour la presse d'être prudente en raison des "conséquences non intentionnelles" que pourraient avoir des "informations inexactes".

Le point à 20h (heure de Paris)

La chaîne de télévision américaine CNN avait annoncé un peu plus tôt l'arrestation d'un suspect qui avait été reconnu sur des images de vidéosurveillance des caméras de sécurité.

Reste que, sur place, "personne ne croit vraiment au démenti des autorités américaines", explique Emmanuel Saint-Martin, l'envoyé spécial de FRANCE 24 à Boston. "Pourquoi ? Parce que beaucoup de médias ont des sources qu'ils pensent extrêmement fiables sur la détention d'un suspect. ajoute-t-il. De nombreux journalistes attendent donc devant le palais de justice l'arrivée éventuelle d'un détenu."

La police n'a reçu aucune revendication pour ces attaques. Aucune hypothèse n'est donc privilégiée entre terrorisme international ou intérieur.
 

Avec dépêches

Première publication : 17/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : les bombes cocottes-minute "ne sont pas l'œuvre d'amateurs"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    À Boston, une "scène du crime complexe" pour les enquêteurs

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    En images : les explosions au marathon de Boston

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)