Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Corée du Sud : des questions encore

En savoir plus

TOUS POLITIQUES

Benoist Apparu, député-maire UMP de Châlons-en-Champagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Libérés de l'enfer

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

Amériques

Attentats de Boston : un suspect repéré mais aucune arrestation

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/04/2013

Deux jours après le double attentat qui a endeuillé le marathon de Boston, le FBI aurait repéré un suspect sur une vidéo de surveillance. Mais aucune arrestation n'a eu lieu, contrairement à ce qu'avaient annoncé des médias américains.

La confusion a régné, mercredi 17 avril, concernant l'enquête du FBI. Alors que plusieurs médias américains ont annoncé l'arrestation d'un suspect lié à l'attentat meurtrier du marathon de Boston avant de se rétracter, des sources judiciaires ont affirmé par la suite qu'un suspect avait été repéré sur des images de vidéo-surveillance enregistrées peu avant les explosions. "Nous cherchons à savoir de qui il s'agit. Cette personne n'est pas en garde à vue et nous ne l'avons pas clairement identifiée", a déclaré à l'AFP une source judiciaire.

Une caméra de surveillance d'un grand magasin a permis aux enquêteurs d'avoir une "vue claire de la zone" et les images d'une chaîne locale de télévision les ont également aidés. Le Boston Globe a évoqué l'image d'un suspect déposant un sac noir sur le lieu d'une des deux explosions survenues près de la ligne d'arrivée du marathon, en plein centre de Boston.

"Personne ne croit au démenti"

Mais les enquêteurs n'ont encore arrêté personne. "En dépit des informations disant l'inverse, il n'y a pas eu d'arrestation", a annoncé mercredi après-midi la police de Boston après que la chaîne de télévision CNN eut affirmé qu'un suspect avait été arrêté. Personne n'est en détention "en dépit des informations disant l'inverse", a précisé la police de Boston sur son compte Twitter.

De son côté, le FBI a également nié toute arrestation, soulignant la nécessité pour la presse d'être prudente en raison des "conséquences non intentionnelles" que pourraient avoir des "informations inexactes".

Le point à 20h (heure de Paris)

La chaîne de télévision américaine CNN avait annoncé un peu plus tôt l'arrestation d'un suspect qui avait été reconnu sur des images de vidéosurveillance des caméras de sécurité.

Reste que, sur place, "personne ne croit vraiment au démenti des autorités américaines", explique Emmanuel Saint-Martin, l'envoyé spécial de FRANCE 24 à Boston. "Pourquoi ? Parce que beaucoup de médias ont des sources qu'ils pensent extrêmement fiables sur la détention d'un suspect. ajoute-t-il. De nombreux journalistes attendent donc devant le palais de justice l'arrivée éventuelle d'un détenu."

La police n'a reçu aucune revendication pour ces attaques. Aucune hypothèse n'est donc privilégiée entre terrorisme international ou intérieur.
 

Avec dépêches

Première publication : 17/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : les bombes cocottes-minute "ne sont pas l'œuvre d'amateurs"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    À Boston, une "scène du crime complexe" pour les enquêteurs

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    En images : les explosions au marathon de Boston

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)