Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : les travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

"Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

Amériques

Attentats de Boston : un suspect a été arrêté, annonce CNN

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2013

Selon la chaîne de télévision américaine CNN, les enquêteurs ont arrêté un suspect en lien avec les attentats de Boston qui ont fait trois morts et plus de 170 blessés lundi 15 avril, grâce à deux vidéos de surveillance.

Un suspect en lien avec le double attentat de Boston, qui a fait 3 morts et plus de 170 blessés lundi, a été arrêté et est actuellement maintenu en détention, a annoncé la chaîne américaine CNN, citant des sources judiciaires américaines restées anonymes.

Le suspect a été arrêté après avoir été reconnu sur les images de vidéosurveillance des caméras de sécurité, qui montrent un homme déposer un sac à l'endroit où a eu lieu l'une des deux explosions.

Avec dépêches

Première publication : 17/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : les bombes cocottes-minute "ne sont pas l'œuvre d'amateurs"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    À Boston, une "scène du crime complexe" pour les enquêteurs

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    En images : les explosions au marathon de Boston

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)