Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso : Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Moyen-orient

Deux roquettes tirées depuis le Sinaï atteignent la ville d'Eilat

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2013

Deux roquettes ont été tirées, mercredi, depuis le Sinaï sur la ville d'Eilat, dans le sud d'Israël, sans faire de victime, selon la police et l'armée israéliennes. Un groupe salafiste a revendiqué l'action.

Un groupe salafiste, le "Majlis Choura al-Moujahidine dans les environs de Jérusalem", a revendiqué mercredi dans un communiqué le tir de deux roquettes sur Israël.

Les combattants du groupe ont "réussi à atteindre Eilat occupée avec deux roquettes Grad le matin du 17 avril, avant de se retirer sains et saufs", selon le texte, qui justifie l'attaque par la mort d'un prisonnier palestinien d'Israël et de deux adolescents tués par l'armée israélienne en Cisjordanie au début du mois.

Le groupe, qui a revendiqué la plupart des récents tirs de roquette sur Israël, les qualifie de "première riposte à la poursuite de la souffrance des prisonniers palestiniens dans les prisons construites par les Juifs", alors que les Palestiniens marquent mercredi la Journée annuelle des prisonniers détenus par Israël.

Le "Majlis Choura al-Moujahidine", nom d'une coalition de groupes salafistes apparue en 2012 à Gaza, gouverné par le Hamas, réitère son "appel raisonnable au Hamas à faire pression sur son gouvernement pour arrêter la traque et l'arrestation de combattants et de prédicateurs salafistes dans la bande de Gaza".

Au moins deux roquettes tirées du Sinaï égyptien, selon l'armée israélienne, se sont abattues mercredi matin dans la ville israélienne d'Eilat, sur la mer Rouge, sans faire de victime.

Le dernier tir de roquette sur Israël remonte au 7 avril, quand un de ces projectiles tiré de la bande de Gaza était tombé dans une zone inhabitée du désert du Néguev, l'un des rares signalés depuis la trêve conclue le 21 novembre entre Israël et le Hamas, sous médiation de l'Egypte.

La plupart de ces tirs ont été revendiqués par le Majlis Choura al-Moujahidine.

Les autorités du Hamas ont arrêté plusieurs personnes appartenant à la mouvance salafiste, selon des sources proche des groupes salafiste, des informations démenties par le ministère de l'Intérieur du gouvernement du Hamas.

AFP

Première publication : 17/04/2013

  • ISRAËL

    Visite d'Obama au Proche-Orient : deux roquettes tirées depuis Gaza s'abattent sur Israël

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Premier tir de roquette de Gaza sur Israël depuis l'opération "Pilier de défense"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)