Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le défenseur des droits de l'homme burundais Pierre-Claver Mbonimpa blessé par balles

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: le spectre de l'escalade

En savoir plus

DÉBAT

John Kerry au Moyen-Orient : comment rassurer les pays du Golfe ?

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Le yoga, nouvelle arme d'influence

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK, organisation de l’État islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : la bourse d'Athènes rouvre dans le rouge après 5 semaines de fermeture

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Nucléaire iranien : John Kerry tente de rassurer les monarchies du Golfe

En savoir plus

Asie - pacifique

La Nouvelle-Zélande légalise le mariage homosexuel

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/04/2013

La Nouvelle-Zélande a décidé d'ouvrir le mariage aux couples homosexuels, devenant ainsi le premier pays de la région Asie-Pacifique à franchir le pas. L'Australie voisine s'est, elle, opposée à cette réforme en septembre 2012.

La Nouvelle-Zélande est devenue mercredi le treizième pays dans le monde, le premier dans la région Asie-Pacifique, à légaliser le mariage homosexuel.

La loi amendant les textes qui régissent le mariage dans ce pays depuis 1955 a été votée mercredi soir par les députés, un peu plus d'un quart de siècle après la dépénalisation de l'homosexualité en 1986.

La Nouvelle-Zélande autorisait les unions civiles depuis 2005.

Cette réforme défendue par le Premier ministre de centre droit John Key a été portée par Louisa Wall, députée homosexuelle du Parti travailliste, principale formation d'opposition.

"La loi considérait les Néo-Zélandais homosexuels comme des êtres inférieurs à l'être humain, aux autres citoyens. Ce texte permet de s'assurer que l'Etat ne discrimine aucune catégorie de population" en fonction de son orientation sexuelle, a-t-elle fait valoir auprès de l'AFP.

Le texte a toutefois rencontré une forte opposition, notamment du groupe Family First, qui accuse les responsables politiques de miner l'institution traditionnelle du mariage sous la pression des militants homosexuels.

Treize pays dans le monde autorisent désormais le mariage entre personnes de même sexe, selon l'ONG Human Rights Watch (HRW).

Le Danemark, premier Etat au monde à avoir autorisé les unions civiles entre personnes du même sexe, en 1989, depuis juin 2012 et l'Uruguay depuis quelques semaines seulement sont les derniers en date.

L'Australie voisine de la Nouvelle-Zélande l'a rejeté en septembre dernier.

Les députés français débattent un projet qui doit ouvrir le mariage aux personnes de même sexe et autoriser l'adoption. La lecture du texte au sein des assemblées se déroule dans un climat tendu, en raison d'une forte opposition d'une partie de la population.

AFP

Première publication : 17/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Mariage homo : les républicains montrent des signes d'ouverture

    En savoir plus

  • FRANCE

    La journaliste Caroline Fourest "traquée" par des anti-mariage gay

    En savoir plus

  • FRANCE

    Défendre le mariage homo est-il dangereux ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)