Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

EUROPE

Les fastueuses funérailles de Margaret Thatcher divisent les Britanniques

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2013

Les obsèques de l’ancien Premier ministre britannique, décédée le 8 avril à l'âge de 87 ans, sont organisées, ce mercredi, en grande pompe à Londres. Une cérémonie coûteuse qui est loin de plaire à tous les Britanniques.

Jour de deuil national au Royaume-Uni ? Les obsèques de Margaret Thatcher, décédée le 8 avril à l’âge de 87 ans, ont lieu ce mercredi 17 avril, dans la cathédrale Saint Paul de Londres, en présence de la reine Elisabeth II et d'anciens dirigeants du monde entier.

Le cercueil de l’ex-Premier ministre (1979-1990) sera transporté à travers les rues de la capitale britannique, du Parlement de Westminster jusqu'à l’édifice où se déroulèrent les funérailles de Winston Churchill en 1965, mais aussi le mariage du prince Charles avec Lady Diana en 1981.

Une cérémonie en grande pompe

De nombreux invités de marque sont attendus : 11 Premiers ministres, deux chefs d'État, 17 ministres des Affaires étrangères, mais aussi l'ensemble des membres du gouvernement britannique. Au total, près de 2 300 personnes représentant 170 pays différents.

Les funérailles de la première et seule femme ayant dirigé un gouvernement britannique, considérées comme les plus importantes au Royaume-Uni depuis celles de Winston Churchill, sont par ailleurs organisées sous haute sécurité avec la présence de plus de 700 militaires.

Symbole de deuil exceptionnel : les cloches de Big Ben garderont le silence au cours de la cérémonie.

Toutefois, quelques absents se font remarquer. L'ambassadeur d'Argentine, pays avec lequel Margaret Thatcher entra en guerre en 1982 au sujet des îles Malouines, a décliné l'invitation à la cérémonie. L'ancien numéro un soviétique Mikhaïl Gorbatchev, âgé de 82 ans, a lui fait savoir que son état de santé trop fragile ne lui permettait pas de faire le voyage. De même, Nancy Reagan, la veuve du président américain qui fut le grand allié de Thatcher, ne pourra pas non plus être là.

"Tourner le dos" au cortège

Pour les nombreux détracteurs de la "Dame de fer", le coût total de l’évènement, évalué à 10 millions de livres sterling (11,65 millions d'euros), réglé par le contribuable, représente une addition salée, surtout en temps de crise. Le nom de code des obsèques, "Operation True Blue", couleur du conservatisme pur et dur incarné par Margaret Thatcher, est également jugé partisan.

Ainsi, à quelques heures des obsèques, les invitations à manifester se sont multipliées sur les réseaux sociaux, avec pour cris de ralliement "la sorcière est morte", ou "bon débarras". Les moins virulents ont appelé sur Facebook à "tourner le dos" au passage du cercueil.

Avec dépêches

Première publication : 17/04/2013

  • ROYAUME-UNI

    "Ding Dong ! The Witch is Dead", casse-tête de la BBC

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Funérailles de Margaret Thatcher : les adieux de la discorde

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI- REPORTAGE

    Les anciens mineurs anglais ne pleurent pas la Dame de Fer

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)