Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

Afrique

Biens mal acquis : Karim Wade inculpé et incarcéré

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/04/2013

Interpellé lundi, Karim Wade, ancien ministre et fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, a été inculpé et incarcéré mercredi dans le cadre d'une enquête pour enrichissement illicite, a annoncé son avocat.

Le fils et ancien ministre de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, dont la fortune est estimée à plus d'un milliard d'euros, a été inculpé mercredi pour "enrichissement illicite". Il devait être incarcéré dans la soirée à Dakar, a annoncé un de ses avocats.

Karim Wade "vient d'être placé sous mandat de dépôt", a brièvement déclaré Me El Hadji Amadou Sall, un des avocats de Karim Wade qui était présenté devant la commission d'instruction de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), une juridiction spéciale créée en 1981 par l'ancien président Abdou Diouf.

Le fils de l'ex-président avait été interpellé lundi soir par les gendarmes et placé en garde à vue, quelques heures après que ses avocats eurent remis au parquet spécial de la CREI des justificatifs de sa fortune.

"Pas convaincu par la pertinence de ses réponses"

Le patrimoine de Karim Wade, qui, de 2002 à 2012 a été conseiller spécial et "super ministre" de son père, comprend des sociétés, des propriétés immobilières, des comptes en banque, selon ses avocats.

"Ce qu'on lui reproche, c'est un montage, ce sont des mensonges (...)", a déclaré Ciré Clédor Ly, un de ses avocats qui s'est également plaint que son client ait été "empêché d'aller à l'extérieur" pour organiser sa défense

Le procureur de la CREI, Alioune Ndao - qui avait donné le 15 mars un délai d'un mois à Karim Wade pour justifier de l'origine de ses biens - avait déclaré mardi 16 avril avoir ordonné son arrestation et sa garde à vue, n'ayant pas été "convaincu de la pertinence" de ses réponses sur l'origine de sa fortune.

Avec dépêches

Première publication : 17/04/2013

  • SÉNÉGAL

    Le fils de l'ex-président sénégalais, Karim Wade, en garde à vue à Dakar

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Biens mal acquis : Paris soutient les enquêtes contre les ex-dignitaires sénégalais

    En savoir plus

  • SÉNÉGAL

    Karim Wade entendu dans un dossier d’enrichissement illicite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)